PMU : Dany, “le vétéran” espère gagner le jackpot depuis 15 ans

PMU : Dany, “le vétéran” espère gagner le jackpot depuis 15 ans

Dans leur quête de changer de mode vie, des Tchadiens s’accrochent de plus en plus au PMU (Pari mutuel urbain). Nous sommes allés à la rencontre de Dany, un vétéran qui parie sur des chevaux depuis 15 ans. Portrait.

  • J. Bazil, le numéro 4, arrivera sans doute en tête. 
  • Si tu paries sur lui pour gagner la cagnotte, tu te trompes !
  • N’oubliez pas que A. Laurent est à la base[c’est le grand favori, ndrl].

Entre parieurs, la discussion est houleuse. Sous ce caïlcedra qui sert de kiosque de PMU, entendez le pari mutuel urbain, ils sont une vingtaine à tenter de remporter les 50 millions de francs CFA mis en jeu. Une cagnotte qui les fait baver. Tous en rêvent pour changer le mode de vie.

C’est le cas de Dany*, soixantaine révolue. Tête baisée, « le vétéran », comme il est affectueusement surnommé par ses camarades, étudie chaque détail des chevaux qui participent à la course du jour. De temps en temps, il jette un regard également sur une pile d’anciens programmes et recourt à sa petite calculatrice. Un outil qui lui sert surtout à analyser les performances de chaque monture.

Dany joue au PMU depuis 15 ans. Sans jamais gagner le jackpot. Mais ce père de famille ne perd pas espoir. « Si c’est moi qui gagne la cagnotte aujourd’hui, j’arrêterais définitivement de parier. Je commencerais une nouvelle vie, celle d’un riche », nous confie-t-il, avec une dose d’enthousiasme. Jusqu’ici le vieux n’a empoché, de temps en temps, que quelques « bonus » estimés à des centaines de milliers de francs CFA. Des « montants dérisoires », selon lui, ne pouvant pas lui permettre de « bien couler [sa] retraite ».

Mais ces petits gains lui servent surtout à continuer à miser. Dany s’est en effet fixé une ligne rouge : ne pas puiser sur son revenu de la retraite pour parier. Il dépense facilement 20 000 francs CFA chaque fois pour valider ses tickets. Pourtant, le sexagénaire s’est embarqué dans le PMU par pur concours de circonstance, à la suite d’un accident de circulation. Il y a 15 ans une moto l’avait cogné alors qu’il roulait sur son vélo. Il s’en était sorti avec la jambe gauche cassée.

Depuis, il s’est mis à jouer pour se distraire au point de devenir accro à ce jeu. Aujourd’hui, le mariage entre lui est le PMU est bien consommé et le divorce loin d’être prononcé. Jusqu’au jour Dany remportera le jackpot. Mais ce jour se fait encore attendre. Ce dimanche-là, personne dans son groupe n’a gagné la cagnotte. Après la publication des résultats, chacun a déchiré son ticket. Et aussitôt a repris le débat autour des 25 millions de francs CFA de la cagnotte du lendemain.

_________

*Le prénom a été modifié sur demande de l’intéressé.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :