Plusieurs cadres du ministère de l’Hydraulique installés dans leurs nouvelles fonctions

0
330


Nommés le 17 novembre 2021, au terme des décrets 804, 805 et 806, plusieurs cadres du ministère de l’Hydraulique urbaine et rurale, sont renvoyés dans leurs fonctions par le chef de département, au cours d’une cérémonie ce vendredi 19 novembre.


Après avoir pris service, le secrétaire général, Mahamat Alifa Moussa, dans son discours de circonstance, a promis que lui et son adjoint Nour Saleh Haggar, mettront tout en œuvre pour accompagner, le ministre dans l’accomplissement de l’exaltante mission qui leur a été confiée par le chef de l’Etat.


« En nos qualités de Secrétaires généraux du ministère de l’Hydraulique urbaine et rurale, nous vous assurons, en cette occasion solennelle que la chasse aux sorcières et les règlements de comptes n’ont pas de place dans nos cœurs », a-t-il lancé. Et d’ajouter, « j’exhorte tous nos collaborateurs à s’investir de manière désintéressée pour l’avenir de notre cher pays le Tchad, le rayonnement de notre département et le devenir de notre vocation en tant ingénieur-maison et en retour, la nation nous en serait reconnaissante. »


Le ministre Alio Abdoulaye Ibrahim a rappelé que l’administration est une continuité et par voie de conséquence, les mutations et les relèves font partie intégrante de son fonctionnement.


Il a demandé à la nouvelle équipe, une franche et sincère collaboration, dans le respect des textes en vigueur; une plus value en termes d’efficacité, d’assiduité et de ponctualité ; une détermination à la hauteur des défis énoncés et un professionnalisme sans faille.


Le patron de l’Hydraulique urbaine et rurale a tenu à préciser que le secrétariat général remplace l’ex direction générale du ministère. Par conséquent tout ce qui relevait de cette dernière reviendra de facto au Secrétariat général.

Laisser un commentaire