Plus de 55.000 personnes ont accès à l’eau potable dans les districts les moins desservis au Tchad

Plus de 55.000 personnes ont accès à l’eau potable dans les districts les moins desservis au Tchad

N’Djamena, le 10 Juillet 2015 – Grâce à l’appui de la Coopération Suisse, plus de 55.000 personnes ont maintenant accès à l’eau potable dans les districts de Yao et de Danemadji dans le centre et le sud du Tchad. L’UNICEF a construit plus de 110 points d’eau dans les deux districts et l’assainissement total piloté par la communauté est mis en œuvre dans plus de 260 villages. Yao et Danemdaji sont parmi les districts du pays ayant le plus faible accès aux services WASH. Seulement 1 personne sur 10 a accès à l’eau potable à Danemadji et 3 sur 10 dans le district de Yao. Moins de 7 pour cent de la population a accès à un assainissement adéquat dans les deux districts.

“Le manque d’accès aux services d’eau et d’assainissement, couplé avec de mauvaises pratiques d’hygiène, tue les enfants ou les rend malades chaque jour au Tchad, conduit à leur appauvrissement et limite leur opportunité de développement”, a déclaré Bruno Maes, Représentant de l’UNICEF au Tchad. “Le manque d’assainissement, d’eau et d’hygiène a également d’autres répercussions graves. Les femmes sont obligées de passer une grande partie de leur journée à chercher de l’eau. L’énergie et la capacité des enfants à apprendre sont sapées par les maladies d’origine hydrique. Chaque jour, un grand nombre d’enfants manquent l’école à cause de maladies comme la diarrhée. Un enfant qui grandit dans ces conditions a peu de chance d’échapper à la pauvreté “.

En 2013, la Coopération Suisse a octroyé l’une de ses plus importantes contributions à l’UNICEF – une subvention de 8 millions de dollars à l’UNICEF Tchad pour un projet WASH de trois ans dans les districts de santé de Yao et Danemadji. Le but du projet est de réduire la prévalence des maladies diarrhéiques en améliorant l’accès à l’eau potable et à un assainissement amélioré, avec des programmes de sensibilisation à l’hygiène, visant plus 297 000 personnes dans les deux districts. L’objectif de ce projet ambitieux est d’accroître l’accès aux services WASH dans les deux districts à 80 pour cent d’ici 2016.

En Juin 2015, 50 pour cent de la cible du projet dans les deux districts a été atteint. Plus de 57.500 personnes ont accès à l’eau potable, 57.750 personnes ont été formées au traitement de l’eau à domicile et plus de 160.000 personnes ont accès aux latrines familiales grâce à l’Assainissement Total Piloté par la Communauté (ATPC) mené dans 263 villages.

“Cet appui de la Coopération Suisse a été vital pour les populations des deux districts. Si nous voulons investir dans l’ensemble des efforts de développement, ceci est l’un des meilleurs investissements que l’on puisse faire. Si nous échouons en cela, il va sérieusement affecter d’autres domaines du développement. Sans des interventions en eau, assainissement et hygiène, le développement durable est impossible “, a conclu Maes.

Le Tchad compte parmi les pays ayant les taux les plus faibles d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement dans le monde. Bien que cet accès ait enregistré une amélioration dans les zones urbaines, les enfants dans les zones rurales sont presque toujours à risque de ces maladies liées à l’eau et à l’assainissement. Selon les dernières études, près de 16.000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de diarrhée au Tchad, et ces décès sont en grande partie causés par l’eau contaminée, le manque d’accès à un assainissement approprié et les mauvaises pratiques d’hygiène.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour plus d’informations sur l’UNICEF et son action, veuillez-vous rendre sur le site: www.unicef.org

Pour plus d’informations, veuillez contacter:

Lalaina Fatratra Andriamasinoro I Chef de la Communication I UNICEF Tchad
+235 66 36 00 42 I lfandriamasinoro@unicef.org I www.unicef.org/chad

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :