Pierre Moussa se réjouit de l'opportunité qu'offre le sommet des chefs d'Etat de la CEMAC

LIBREVILLE, 15 juin (Xinhua) — Le président de la Commission de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), le Congolais Pierre Moussa, a déclaré ce samedi à Libreville, qu’il se réjouit de l’opportunité qu’offre le sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la CEMAC à Libreville qui se tient du 14 au 15 juin 2013.

“Je me réjouis de l’opportunité qu’offre ce sommet pour que nous nous entretenions sur la vie de notre organisation d’intégration”, a-t-il déclaré.

“Comme je l’ai dit lors de mon investiture en août dernier à N’Djamena, j’aurais souhaité que nous nous retrouvions aussi souvent que possible pour que je puisse édifier les concitoyens sur la vie de l’organisation”, a-t-il poursuivi.

Conscient que l’union fait la force, le président de la Commission de la CEEAC a réitéré la nécessité de continuer le parcours d’intégration de la sous-région, car une intégration forte et tangible dans cette zone constitue la base de développement pour tous les Etats.

“Nous devons passer de la CEMAC des gouvernants à une CEMAC des peuple. Il s’agit d’une vision nouvelle de la Communauté qui nécessite la réunion de toutes les énergies disponibles, le renforcement du dialogue et des synergies entre les organes et institutions de la Communauté, l’appropriation de l’intégration par les Etats membres et les populations”, a-t-il souligné.

“Les autres décisions de ce sommet, parmi lesquels la non-délocalisation provisoire ou l’accélération de l’organisation urgente d’une réunion des ministres des Transports de nos Etats sur le dossier de la compagnie aérienne Air CEMAC, entre autre, sont autant des preuves d’une solidarité agissante dans la sous-région”, a-t-il conclu.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :