Le PIB réel de l'Afrique devrait croître de 4,8 % en 2013

ADDIS ABEBA, 27 septembre (Xinhua) — Le PIB réel de l’Afrique devrait croître de 4,8 % en 2013 et de 5,3 % en 2014, selon le dernier rapport Perspectives économiques en Afrique (PEA).

D’après le rapport PEA, l’économie de l’Afrique centrale devrait croître de 5,7 % en 2013 et de 5,4 % en 2014, celle de l’ Afrique de l’Est de 5,2 % et 5,6 %, celle de l’Afrique du Nord de 3,9 % et 4,3 %, celle de l’Afrique australe de 4,1 % et 4,6 % et celle de l’Afrique de l’Ouest de 6,7 % et 7,4 %.

Le rapport PEA identifie les 10 pays à la croissance la plus rapide : la Libye, le Tchad, la Sierra Leone, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, le Ghana, le Mozambique, l’Angola, la Zambie et le Rwanda.

Selon les prévisions, le Swaziland, la Guinée équatoriale, l’Egypte, le Soudan, l’Afrique du Sud, les Comores, Madagascar, l’Algérie, le Lesotho et les Seychelles afficheraient les croissances plus lentes sur le continent en 2013 et 2014.

Le rapport PEA identifie la demande intérieure des consommateurs, la gestion et les politiques macroéconomiques ainsi que le développement dans les secteurs de l’exploitation minière, de l’agriculture, des services et de la construction comme les moteurs de la croissance en Afrique.

Parmi les facteurs exogènes, on dénombre la hausse des prix des matières premières et des volumes exportés, les prix des exportations agricoles, l’augmentation des apports extérieurs tels que les investissements directs étrangers (IDE) et les transferts de fonds.

La Banque africaine de développement (BAD), a publié le même jour son Rapport sur le développement en Afrique 2012, intitulé ” Vers une croissance verte en Afrique”.

Selon ce rapport, la croissance de l’Afrique a été impressionnante, avec une moyenne de 5,2 % entre 2001 et 2012.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :