Ouaddaï : 617 millions pour un château d’eau à Chokoyan

Ouaddaï : 617 millions pour un château d’eau à Chokoyan

Pour répondre au besoin d’eau de la population, la ministre de l’Hydraulique urbaine et rurale, Tahani Mahamat Hassane a posé la première pierre de construction d’un château d’eau ce 24 janvier à Chokoyen, localité située à environ 80km de la ville d’Abéché dans le Ouaddaï.

L’eau dans le Ouaddaï, notamment à Abéché et ses périphériques est une denrée rare. Pendant longtemps, les natifs de cette ville ont décrié le manque d’eau.

Aujourd’hui, des efforts se font par-ci par-là pour désaltérer les Abéchois. Raison pour laquelle la première pierre de la construction d’un château d’eau a été posée dans la sous-préfecture de Chokoyan.

Selon la ministre de l’Hydraulique urbaine et rurale, Tahani Mahamat Hassane, cette zone a enregistré le plus faible taux en matière d’eau potable et que ce joyau constituerait un ouf de soulagement pour les filles et femmes de cette localité.

La construction de ce château d’un volume de 200 mètres cubes, a un coût de 617.317.000 Fcfa. Ce château alimentera un réseau de distribution de 13.000 ménages avec 100 différents branchements, a mentionné la ministre.

La question de la prévention du changement climatique a également été évoquée. Deux pompes hybrides solaires « seront installées dans les deux forages qui alimenteront le château d’eau », promet Tahani Mahamat Hassane.

La problématique de l’entretien, de la gestion de l’ouvrage, du recouvrement des frais des services de l’eau et du renouvellement des équipements n’a pas été occultée lors de la cérémonie.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :