On l’a vérifié pour vous : le domicile de Kalzeube n’a pas été perquisitionné par la PJ

On l’a vérifié pour vous : le domicile de Kalzeube n’a pas été perquisitionné par la PJ

FACTCHEKING – Certains médias en ligne relayent depuis hier soir une perquisition du domicile du ministre d’Etat, ministre secrétaire général de la présidence de la République, Kalzeube Payimi Deubet, par la Police judiciaire. Perquisition qui aurait permis de récupérer une somme en espèce de 700 millions Fcfa, qui lui aurait été remis par un opérateur économique en guise de pot-de-vin. Après un factcheking, cette information est un fake news.

Du début de la procédure, depuis son arrestation le 1er décembre 2019, aucun policier n’a mis pied à son domicile privé au quartier Amtoukoui, dans le 7ème arrondissement municipal de N’Djamena, renseigne un de ses proches. Des sources à la Police judiciaire confirment « qu’il n’y a jamais eu une perquisition ». D’après ces sources policières, l’affaire dans laquelle Kalzeube Payimi Deubet ne nécessite pas une descente à son domicile. Car, l’une de l’infraction est : « tentative de détournement de denier ». « Les internautes inventent des histoires pour se créer de trafic. Personne n’est allé chez Kalzeube après son arrestation », repousse un enquêteur de la Police judiciaire surpris. 

D’autres éléments relevés par ces médias électroniques, l’ancien Premier ministre aurait reçu de pot-de-vin, dans le cadre du marché de réfection de l’Assemblée nationale qui se chiffrait à hauteur de 7 milliards Fcfa dont le Groupe Wadi Koundi est en charge de l’exécution. Intox ! D’après des sources concordantes, le marché de la réfection de l’Assemblée nationale est de 1,2 milliard Fcfa. Le contenu de la même information renseigne que le président du Groupe parlementaire MPS aurait aussi reçu 200 millions Fcfa. Tout calcul fait, le pot-de-vin s’élève à 900 millions Fcfa. Cette somme déduit du montant global de 1,2 milliard, l’entrepreneur se retrouve avec 300 millions Fcfa. Ce qui laisse dire que, c’est une fausse alerte.

A RELIRE : Issa Doubragne n’a pas été interpellé par la PJ

En tout cas, une source proche du Groupe Wadi Koundi confiante, déclare qu’aucune somme n’a été versée dans le cadre de l’exécution de ce marché. Et que les travaux avancent à pas de géant. « Sur le montant global si on débourse plus de 900 millions Fcfa, quel travail l’entreprise pourra réaliser. C’est une fausse histoire dont les initiateurs veulent écorner l’image du Groupe Wadi Koundi, dont la réputation est reconnue au plus haut niveau. Je crois que les gens doivent arrêter de raconter de mauvaises informations pour atteindre la dignité des autres », rétorque un proche du Groupe Wadi Koundi.

Laisser un commentaire