On a vérifié pour vous : les nominations à la Douane

On a vérifié pour vous : les nominations à la Douane

La direction générale des services des Douanes et des Droits Indirects, l’une des régies financières du pays, est sous le feu des critiques des citoyens surtout des médias et des organisations de la société civile, suite à des nominations en interne. L’acte des nominations a été qualifié de « suicidaire » « sectaire ».

Le patron de cette direction M. Abdelkérim Charfadine a été traité de tous les noms d’oiseau. Des mots tels que sectarisme, népotisme, favoritisme etc. sont utilisés par certains pour signifier que ces nominations ou du moins les noms qui figurent sur les décisions appartiennent à une même communauté. Tchadinfos.com a fouiné pour tirer tout ça au clair. Sur l’arrêté n° 87/PR/MFBMDGM/DGSDDI/20 du 29 mai 2020 et des dix-sept (17) décisions (42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57 et 59) du 27 mai 2020, tous les cadres de cette direction sont pris en compte. Voire l’arrêté et les décisions ci-dessous.

Dans cet arrêté et des différentes décisions, l’on y trouve des noms de toutes les communautés tchadiennes. Les postes stratégiques sont plutôt occupés par des personnes qui n’ont aucun lien de parenté avec l’actuel directeur général des services des Douanes et des Droits Indirects. La plupart des agents promus sont des cadres formés sortis de l’école des Douanes de Bangui, en République Centrafricaine, avec une expérience avérée.

Et pourtant, certains médias et des responsables des organisations de la société civile font état d’une frustration et d’une crispation sociale suite à ces nominations. Ces actes sont affichés dans la grande cour de la Douane au quartier Chagoua dans le 7ème arrondissement municipal et accessible à tous obéissent peu ou prou aux critères liés à la compétence, l’efficience, l’efficacité et à l’égalité. Ces nominations prennent en compte selon des personnes ressources, tous les agents.

Pour la zone méridionale, les promus aux postes de responsabilité sont d’un effectif de 174 sur un total de 461 pour tout le pays, soit un pourcentage de 37,7%. L’extrait des actes de nomination le démontre. Cela apporte un éclairage à certaines allégations qui voudraient semer le doute sur l’esprit des gens en parlant de régionalisme.

On relève que ces nominations sont conséquentes des réformes entamées par l’administration actuelle « qui œuvre pour la modernisation de la Douane ». Comme chaque réforme, certains agents ou cadres inamovibles qui font le choix des postes, boudent certaines localités.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :