Noël : les Tchadiens s’apprêtent à passer le réveillon sous un couvre-feu allégé

ÉVÉNEMENT – Le Tchad fait toujours face au Covid-19. Le couvre-feu est instauré depuis plusieurs mois dans certaines localités, dans le but “officiel” de minimiser la propagation du virus, mais une exception est accordée pour permettre aux Tchadiens de passer un réveillon un peu détendu.

Le 14 décembre dernier, un nouveau décret a prorogé de deux semaines le couvre-feu instauré depuis plusieurs mois dans les provinces du Guéra, du Kanem, du Logone occidental, du Logone oriental, du Mayo-Kebbi Ouest, du Mayo-Kebbi Est, dans la ville de N’Djamena, à Mandelia, au Logone-Gana et de N’Djamena-Farah à Guitté.

Les horaires de ce couvre-feu étaient repartis comme suit :

– Mayo-Kebbi Ouest et Moyen-Chari : de 19 heures 00 à 05 heures 00 du matin;

–  N’Djamena et les autres localités susmentionnés : de 21 heures 00 à 05 heures 00 du matin.

Deux jours après, le gouvernement a indiqué que : “le couvre-feu est exceptionnellement repoussé à 1h du matin dans la nuit du 24 au 25 décembre 2020 sur toute l’étendue du territoire”.

Cette dernière décision permet ainsi aux chrétiens tchadiens, de passer le réveillon de la ”nativité de Jésus Christ” de manière détendue, et rentré avant 1heure du matin.

D’habitude, le réveillon au Tchad n’est pas seulement célébré dans les lieux de cultes, mais aussi à domicile, voire dans les boîtes de nuit ou des débits de boissons.

L’un des aspects souvent déploré, est l’insécurité. Pour minimiser les accidents, agressions, et cas de vol, la police se déploie de manière considérable dans les ronds-points, quartiers et autres.

Pour l’instant, NDjamena bouge et chacun règle ses derniers détails, pour que la fête se passe dans des bonnes conditions.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :