Neuf soldats tchadiens tués lors d'un accrochage avec Boko Haram auNigeria

N’DJAMENA, 2 avril (Xinhua) — Neuf soldats tchadiens ont été tués et 16 autres blessés au cours de l’accrochage ayant opposé mercredi les éléments de la force tchado-nigérienne à la secte islamiste nigériane Boko Haram, selon un communiqué de l’état- major des armées tchadiennes publié jeudi.

“Ce bilan concerne uniquement les soldats tchadiens”, a précisé le texte, qui a fait état de plus d’une centaine de morts et un important lot de matériel détruit dans les rangs des islamistes.

Le violent accrochage s’est produit entre Malam Fatori (Nigeria) et Bosso (Niger).

“Les éléments de la force tchado-nigérienne sont tombés sur une poche de résistance. Après d’intenses combats, les forces armées du Tchad et du Niger ont totalement nettoyé la zone”, indique le communiqué tchadien.

Lors de la prise de la ville mardi, il n’y avait pas eu de combats car les islamistes avaient fui à l’arrivée de la force tchado-nigérienne, mais certains étaient restés aux alentours, a conclu.

Depuis leur entrée le 8 mars dans le nord-est du Nigeria, les troupes tchadiennes et nigériennes avaient fait de Malam Fatori un objectif majeur.

La prise de Malam Fatori, après Gachagar, Talagam, Abadam, est importante pour la coalition régionale qui poursuit son offensive contre Boko Haram.

Cette ville frontalière du Niger avait été identifiée comme le principal lieu de repli des islamistes après plusieurs défaites. Fin

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :