Nécrologie : Coach Emmanuel Boukar a été inhumé aujourd’hui

Nécrologie : Coach Emmanuel Boukar a été inhumé aujourd’hui

Connu sous le pseudonyme de Manu Boukar, Emmanuel Boukar décédé le 25 septembre dernier, est accompagné à son dernier demeure par une foule sortie massivement pour la circonstance. Il a eu un parcours de champion durant sa vécue.

Né le 24 octobre 1965, l’ex-coach des Sao de différentes catégories s’est éteint suite à une maladie, à Douala. Il a gravit les échelons et s’est trouvé une place dans le monde sportif tchadien grâce à sa volonté et persévérance. L’abnégation dans le travail lui a valu tout le respect de ses pairs. Comme en témoigne Bodobé Kari, membre de la Fédération Tchadienne de Football Association FTFA, par ailleurs cousin du défunt : « Boukar est un exemple et je crois que ses traces seront suivies par les plus jeunes. Car il a marqué le monde sur le terrain et en dehors. Il est quelqu’un de respectueux qui aime son travail. Le souvenir le plus marquant que j’ai de lui est qu’il est le seul tchadien à jouer pour l’équipe nationale football et basketball. Cela prouve sa détermination et amour au travail sportif ».

Un témoignage repris par les délégations qui se sont succédé pour apporter leur cachet d’hommage. De son côté professionnel, il est apprécié par ses chefs hiérarchiques qui sont toujours satisfaits par ses prestations. Ses collaborateurs trouvent en lui l’esprit sportif et de fair-play, qui a maintenu le climat de collaboration harmonieuse.

Son parcours sportif, en football a débuté en 1981 à Sarh et celui de basketball un an après. Il a joué pour différents clubs de football et de basket-ball dont Postel 2000 version Foot et Basket, Renaissance basket-ball avec lesquels il a été à plusieurs fois champion et vainqueur des coupes du Tchad et de Ndjamena. Il débute sa carrière d’entraineur en 1998, où il entraine successivement Postel 2000 de la 1re et 2e division, As Dout, RFC, Foullah Edifice FC, SAO cadet (U17) et entraineur adjoint des SAO Senior.

Relevons qu’il a gagné plusieurs titres en tant qu’entraineur notamment le titre de champion africain de la jeunesse en 2010 au Maroc avec les U17, champion du Tchad avec RFC en 2007, champion de la CEMAC en 2014. Le feu Manu Boukar s’en va avec tous les honneurs qu’on lui doit, vu la grandeur des obsèques qui a mobilisé un monde immense.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :