N’Djamena : une grosse pluie et la ville patauge

N’Djamena : une grosse pluie et la ville patauge

La ville de N’djamena a enregistré hier, une grosse pluie de 66 millimètres.  D’après un constat général, la plupart des avenues, les rues et les concessions sont inondées par manque de canalisations et moyens de travail des Mairies de différents arrondissements. Les quartiers périphériques il faut le dire sont les plus touchés. Cette grosse pluie considérée comme la première de l’année en cours a débuté vers 7h jusqu’à 12h empêchant beaucoup de fideles chrétiens de se rendre à l’église pour la prière. Apres la pluie, vient le beau temps à ton coutume de dire mais pour les Ndjamenois de certains quartiers, c’est plutôt la souffrance.

Dans le 7e arrondissement par exemple, les quartiers Boutalbagar, Abena, Ambata, Atrone, Kamda, Amtoukouin… sont dans l’eau. Le lycée de Abena s’est transformé en un lac artificiel dont les bras s’étendent jusqu’au marché Adala plongeant ainsi presque  toutes les maisons du  quartier Kamda dans l’eau. Le terrain de sports appelé communément terrain Khoulamallah est impraticable. La plupart des ménages ont passés toute la journée  à dégager l’eau des pluies de leurs cours pour sauver les habitations. Certains sont obligés d’utiliser la moto-pompe pour dégager l’eau des pluies de leurs concessions parce qu’ils sont dépassés. Pour se rendre à Boutalbagar ou à Atrone, la seule voie qui mène vers la station des bus 22 reste praticable actuellement. Certains carrés de Boutalbagar, Atrone, Ambata sont inondés faute de canalisation. Pour se rendre au boulot la plupart des travailleurs se sont dotés des bottes et nombreux d’entre eux garent leurs engins à l’entrée des quartiers auprès des boutiquiers ou de leurs proches. « Bientôt ils vont garder leurs habits et chaussures chez nous pour éviter la boue » ironise un habitant. Il faut souligner que la pluie d’hier a envahit les avenues Kondol Bealoum, le rond-point aigle de Paris-Congo et le viaduc de Chagoua. Bon nombre de la population s’interroge sur ce que sera cette capitale s’il advienne que cette pluie continue de la manière récurrente ?

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :