N’Djamena : le monument de la Place de la Nation tombe en ruine

N’Djamena : le monument de la Place de la Nation tombe en ruine

Place de la Nation, N’Djamena, Tchad, le symbole qui frappe de loin dans cet espace prisé par les N’Djamenois, c’est l’arc d’une hauteur d’environ 50 mètres. Avec son imposante hauteur, l’arc permet au drapeau tricolore de flotter avec grâce. De quoi faire vibrer la fibre patriotique des passants.

C’est un symbole qui illumine cet espace, autrefois Camp de 13, Camp Kouffra et Camp de Martyrs. Puis le cinquantenaire aidant, les autorités ont voulu créer une unanimité autour de cet endroit chargé d’histoire. Ancien camp militaire, témoin des turpitudes de notre pays au gré et aléas des différents régimes qui se sont succédé.

Mais de sa fierté d’à peine six ans d’existence, cette place tant vantée et promise à être le centre des joyaux de la « vitrine de l’Afrique » perd de sa superbe. L’arc commence à se dégrader, « la dégradation a commencé il y a quelques mois déjà », regrette un usager.

D’autres visiteurs s’interrogent comment peut-on construire une gigantesque œuvre architecturale à coup de milliards de CFA pour ne durer que six ans ?

« À quoi ont-ils servi les milliards de sa construction, si elle n’a survécu que 6 ans ? » s’exclame Ahmat, un habitué du coin, qui dit aimer tuer le temps dans les parages.

En se promenant dans l’espace, on constate que les pavés enjolivant l’arc tombent telles des mangues mures. « Ceci entraine la perte de sa beauté. Et puis ça fait peur. Il y a risque qu’un pavé vous tombe sur la tête », ironise un visiteur, visiblement très déçue par la dégradation de ce chef d’œuvre.

« On ne sait ni le moment, ni le temps où un pavé tombe de l’arc, c’est risqué de trainer dans le coin », nous dit un badaud trouver dans le coin qui presse les pas tout en regardant en haut.

Un des vigiles confie que, récemment, un visiteur a failli prendre un morceau de bloc sur la tête. « On a eu vraiment peur que ce monsieur se blesse. C’est pourquoi, ces derniers temps, on tente toujours de dissuader les usagers de trainer longtemps sous l’arc. Les gens aiment à prendre des photos en dessous c’est pas sécurisant », relate-t-il.

Une autre source renseigne que, des travaux de réfection devraient être entamés, mais, rien à aboutit. « Les pavés continuent de chuter », martèle un riverain.

Les habitués de la place de la Nation, appellent les autorités, à envisager des réparations et de réfection dans un bref délai au risque de déplorer un accident, mais aussi pour préserver la beauté des lieux.

 

2 Commentaires

  1. Molajeanbosco
    1 novembre 2016 at 9 h 52 min Répondre

    Nos milliards en fumée, le Tchad est en faillite. Les 16 mesures commencent à toucher nos monuments. On va faire comment?

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :