N’Djamena : Des hippopotames sèment la panique au quartier Ngonba Massa

N’Djamena : Des hippopotames sèment la panique au quartier Ngonba Massa

SOCIETE – les riverains du quartier Ngonba Massa, dans le 9ème arrondissement de N’Djamena ont la peur au ventre depuis quelques semaines.  Une  situation  due à la montée des eaux du fleuve Chari et qui entraine la sortie des hippopotames des eaux.

La vie est devenue éprouvante pour les habitants du quartier Ngonba. Depuis quelques temps, ils assistent à la montée des eaux du fleuve Chari. Un débordement des eaux qui a non seulement pour corollaire les inondations, mais aussi  la divagation des espèces animales dangereuses telles que les hippopotames.

Une situation aggravée par le fait qu’avec les inondations, beaucoup d’habitants se déplacent en pirogue.  « Depuis la montée des eaux du Chari, la majorité des habitants est contraint de se déplacer via les pirogues. Comme le malheur ne vient jamais seul, un hippopotame a tenté de renverser une pirogue transportant quatre personnes qui revenaient de la pêche. Heureusement pour eux, le piroguier a redirigé sa barque », nous confie Ndeudibet constant, habitant de Ngonba Massa.

Ces animaux détruisent les cultures potagères des riverains et quelques fois s’attaquent à ces derniers. « Hier je naviguais avec une pirogue lorsqu’une femme cria pour m’alerter qu’un hippopotame était en train de détruire notre petit jardin potager. Aussitôt, je fis demi-tour pour constater les faits mais la bête se dirigeait vers moi. Je me suis précipité pour rejoindre la rive. Quelques voisins du quartier étaient sortis pour nous aider à faire fuir l’animal », témoigne un autre homme.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :