Mardi 18 mai 2021

Moundou : Voici pourquoi Laoukein Médard est arrêté

L’arrestation de l’ancien maire de la ville de Moundou a fait couler tant d’encres et de salives depuis quelques jours. Tchadinfos.com vous plonge au cœur  de ce qui a conduit à son arrestation.

Comme nous l’annoncions dans notre livraison du 13 juillet dernier, nous revenons sur ce qui convient d’appeler l’affaire Laoukein Médard. Des sources du Gouvernorat de la ville de Moundou confie que tout est parti d’une mission de contrôle dirigée par le Secrétaire départemental Djasnan Diondi de la Région du Logone Occidental à la mairie de Moundou pour auditer l’exercice communal de l’année 2016. Il s’est alors révélé que le maire a engagé des dépenses parmi lesquelles, il y a eu le marché de Bélaba qui abrite la gare routière, estimé à hauteur de  six cents millions (600.000.000) de FCFA  et reparti en 13 lots.  La mise en vente de ces lots n’a pas respecté la procédure. Même si la mairie a une autonomie de gestion, un tel marché nécessite la signature du Gouverneur et du Délégué régional des Finances. Ce qui n’a pas été le cas. C’est seule la signature de l’ancien maire Laoukein qui est au bas du document.

La commission a fait le résumé au Gouverneur qui, à son tour a demandé au SG départemental qui a dirigé la commission d’enquête à la mairie de faire un soit-transmis au juge de paix de Beïnamar qui assure l’intérim du procureur pour toutes fins utiles. A son tour, ce dernier ayant la quintessence du rapport a fait un soit transmis au délégué de la police judiciaire pour enquête.  C’est ainsi que l’OPJ en charge du dossier est descendu chez Médard pour l’arrêter sans un mandat d’arrêt, d’emmener ou de perquisition, déplore la même source. Aux dernieres nouvelles, il sera présenté demain au procureur.

Ecobank 2

Laisser un commentaire

économie

Tchad : les journalistes de l’ATPE prolongent leur préavis de grève de 6 jours

BREVE - Le personnel de l'Agence tchadienne de presse et d'édition (ATPE) décide de reconduire son préavis de grève de 6 jours à compter...

Salamat : 3 autres morts dans le conflit intercommunautaire de Mouraye

Regain de tension dans la sous-préfecture de Mouraye, localité située à 80 kilomètres d'Amtiman. Trois autres morts sont enregistrés hier soir. Depuis la...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
100 votes · 101 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité

Publicité canal Plus