Montée des eaux : Ne faut-il pas envisager un plan national de sauvetage ?

Montée des eaux : Ne faut-il pas envisager un plan national de sauvetage ?

Le débordement du fleuve qui a occasionné l’inondation des ménages dans le quartier Walia situé dans le 9e arrondissement de la capitale continue à faire ravage.

Lire aussi : Montée des eaux : le site des sinistrés de Toukra encore menacé

Les quartiers périphériques du fleuve Chari, notamment le quartier Walia reste inondé suite à la montée des eaux qui perdure depuis des semaines. Les habitants de ce quartier sont doublement victimes cette année. D’abord pendant la saison pluvieuse, ils étaient victimes des inondations. Maintenant c’est la montée des eaux qui vient remuer le couteau dans la plaie de ces habitants, les obligeant à se déplacer.

Lire aussi : Montée des eaux : Les habitants du quartier Walia Hadjaraï sont dans la rue

Des récoltes sont parties. Des économies sont épuisées. Des efforts consentis, mais lassés, les habitants de Walia continuent à souffrir sans aucune solution par l’État.

Lire aussi : Montée des eaux : l’ancien cimetière de Ngonba inondé

Le comble est que même le site abritant les sinistrés est menacé par l’eau qui continue son périple. Il y a donc urgence que le gouvernement mette en place un plan national de sauvetage des habitants de ces zones. Sinon l’eau risque d’empêcher des élèves à se rendre à l’école, aux commerçants de rouvrir leurs boutiques ou regagner leurs hangars. Il s’agit de la survie d’une partie des habitants de la capitale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :