Mongo: un concours d’art oratoire pour encourager l’excellence

Du 1er au 7 mars, à l’occasion de la Semaine nationale de la femme tchadienne (SENAFET), un concours d’art oratoire a rassemblé à Mongo, plusieurs filles de différents établissements scolaires.

 La question posée est: comment devenir une femme responsable ?

Une problématique qui a été développée par plusieurs filles des classes de 3e de différents collèges de la ville de Mongo, lors de ce concours d’art oratoire.

L’évènement a été parrainé par la ministre de l’Aménagement du territoire, de l’Urbanisme et de l’Habitat, Amina Éhemir Torna. Objectif : encourager et inciter les collégiennes à prôner l’excellence.

Au total 12 filles ont été évaluées devant un jury composé de trois personnes à savoir : la présidente Morememe Brigitte, le rapporteur Allafi Oulloum et une membre, Aïcha Adoum Kaïdalla.

Trois meilleures filles ont été retenues grâce à leur brillante explication et cohérence dans le traitement du sujet. Les prix ont été octroyés par la ministre Amina Éhemir Torna. Il s’agit d’une somme de 100.000 Francs CFA pour la première, 75.000 Francs CFA pour la deuxième et 50.000 Francs CFA pour la troisième.

La première, Gadine Pambro Mireille, est issue de l’établissement collège Foi et Joie.

Les autorités ont encouragé les filles à faire des efforts afin d’aboutir à un changement de la société. Car, concluent-elles, elles constituent un potentiel du développement.

Béchir Badjoury Abbanou, correspondant à Mongo

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :