Menace de grève : le comité tripartite reprend avec les négociations

Menace de grève : le comité tripartite reprend avec les négociations

POLITIQUE – Après la menace de la plateforme syndicale revendicative d’aller en grève, une suite a été très vite donnée par le gouvernement. Une deuxième réunion du comité tripartite a eu lieu ce lundi.

Le comité tripartite chargé de poursuivre les négociations de la plateforme syndicale revendicative installé le 17 octobre, a tenu sa deuxième réunion ce lundi 11 novembre. La séance a été dirigée par le ministre secrétaire général à la Présidence Kalzeube Pahimi Deubet, au Palais rose.

La réunion a permis d’adopter le plan d’action du comité. Les 23 membres du haut comité ont, après tractation, eu à s’entendre sur certains points du plan d’action mais sous réserve. C’est ce qu’explique Dr Nguirayo Jeremie, président du Syndicat national des enseignants et chercheurs du supérieur (Synecs). « Il y avait le problème du plan d’action inscrit à l’ordre du jour. Les discussions ont tourné autour de ce point et nous avons à la fin adopté ce plan sous réserve d’apporter les amendements avant d’être présenté lors de la prochaine réunion. »

A lire : voici pourquoi la plateforme syndicale menace d’aller en grève

Dans le débat qui est encore loin de finir, chaque partie a fait valoir ses arguments. Abbas Seitchi, facilitateur, revient sur les travaux. « Cette session s’est penchée sur le budget et le plan d’action qui ont été adoptés. Cela a pris du temps parce que chaque partie a eu sa vision des choses. C’est tout à fait normal. » Il ajoute que les besoins des uns et des autres sont primordiaux mais seule la conciliation permettra des avancées.

Pour Abbas Seitchi, l’espoir d’arriver à une meilleure attente est possible. « C’est une réunion difficile mais il faut que le gouvernement arrive à convaincre les travailleurs pour qu’eux-même le fassent avec leur base. A la prochaine réunion, nous allons discuter franchement pour convaincre les travailleurs afin qu’on ne parle plus de la grève. »

A lire aussi : la plateforme syndicale revendicative donne un délai de rigueur au gouvernement

Un chronogramme a été établi pour des réunions hebdomadaires. La rencontre des 23 aura lieu chaque vendredi de la semaine sauf en cas de force majeure.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :