Menace de grève de la plateforme syndicale : l’ADHET joue à l’apaisement

Menace de grève de la plateforme syndicale : l’ADHET joue à l’apaisement

SOCIETE – A la suite de la menace de grève annoncée par la plateforme syndicale revendicative, l’ADHET s’inquiète et appelle les responsables syndicaux à un sursaut de conscience pour la préservation du climat social.

Dans le communiqué de presse en date du 3 janvier 2020, l’Association des défenseurs des droits humains et de l’environnement au Tchad (ADHET) dit salué l’appel du président Déby du 31 décembre 2019 invitant au courage et à l’abnégation de tout le peuple tchadien.

Pour l’ADHET, la menace de grève que brandit la plateforme syndicale revendicative risque de compromettre dangereusement le climat social et de saper les résultats des efforts consentis. Ainsi, face à l’urgence de la préservation du climat social, l’ADHET appelle à la responsabilité citoyenne et patriotique d’agir, pour éviter toute sorte d’entraves à la relance économique qui suit son cours et qui mérite d’être entretenue.

A RELIRE : la plateforme syndicale prévoit d’aller en grève le lundi

Bien que reconnaissant la grève comme de revendication normale et légitime mais avec des conséquences socioéconomiques très dommageables, l’ADHET invite les travailleurs à sortir de l’option exclusive de grève et s’engager dans une entente sociale stratégique avec le gouvernement afin de maintenir la stabilité économique. « C’est la seule option efficace qui permettra le rétablissement des effets financiers des avancements, des indemnités ou l’AGS, et autres rétablissements des frais de transport dont le chef de l’Etat en a déjà fixé l’horizon temporel réaliste », écrit l’ADHET.

Autre élément qu’évoque l’ADHET est le droit à l’éducation des enfants et le droit à la santé de tout le peuple. Au vu de ces deux droits, l’ADHET appelle la plateforme syndicale revendicative à un sursaut de conscience au regard de l’état actuel du système éducatif et de la situation sanitaire, en épousant la proposition idoine du chef de l’Etat.

En outre, tout en dénonçant l’attitude malheureuse et irresponsable de certains groupes qui souhaitent vivement la grève, l’ADHET invite les acteurs politiques à ne pas verser dans l’incitation avec des déclarations tendant à influencer l’opinion syndicale pour les pousser à tout prix à la grève, car le syndicalisme réussi est celui qui fait du dialogue son arme et la résistance un défaut.

Un commentaire

  1. Oufalba chrinous
    5 janvier 2020 at 18 h 01 min Répondre

    Arrêtez vos fanfares de mendicité,vous qui dites Adhet là.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :