lundi 26 septembre 2022

Mandoul : grogne à la mairie de Koumra

Le personnel de la mairie de Koumra, chef-lieu de la province du Mandoul a décidé d’entrer en grève sèche et illimitée à partir du 22 juin jusqu’à satisfaction totale après avoir totalisé 29 mois de salaires impayés.

C’est suite aux multiples démarches infructueuses auprès des autorités, notamment le maire Guidimbaye Madjiro Christian et le préfet du Mandoul Oriental Longo Eloi que les employés de la mairie de Koumra ont décidé de débrayer.

Ils ne comprennent pas que Joël Mbaidanem, recruté comme consultant de la mairie, perçoive un salaire de 4 millions par mois pour 6 mois, soit 24 millions pour une consultance dont le personnel dit ignorer les motifs au détriment des employés qui croupissent dans la misère. “Cette somme ne pourrait-elle pas supporter la masse salariale mensuelle des employés de la commune ?”, se demandent-ils.

Le délégué du personnel, Ndortoïngar Richard, assure qu’ils continueront cette grève jusqu’à ce que les autorités administratives arrivent à trouver une solution salvatrice pour tout le monde avant de reprendre le travail.

Laisser un commentaire

économie

Coopération : la BID accorde un prêt de 13 milliards FCFA au gouvernement tchadien

A l'issue de la visite de travail au siège de la Banque islamique de Développement (BID), le ministre tchadien de l'Economie, de la Planification...

Mandoul : la crue du fleuve Barh-Sara menace

Dans le département du Barh-Sara, province du Mandoul, la montée du fleuve Barh-Sara menace les habitants des quartiers riverains et empêche la traversée par...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
948 votes · 949 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité