Mali: baisse de tension entre la force tchadienne et le MNLA à Kidal

BAMAKO, 19 avril (Xinhua) — La tension a beaucoup baissé entre la force tchadienne et les membres des mouvements terroristes, MNLA, MIA et Ancardine suite à la réouverture du marché de Kidal, a constaté une source locale, ce vendredi 19 avril.

La troupe tchadienne installée au camp 2 de l’armée malienne, avait établi un périmètre de sécurité autour du marché depuis l’attentat kamikaze perpétré vendredi dernier et qui a fait quatre morts dans ses rangs.

C’est au terme de plusieurs rencontres entre le commandement de la troupe tchadienne et les notables de la ville dont le patriarche de la tribu Ifoghas, Mohamed Ag Intallah, sous la médiation de la force française que les Tchadiens ont allégé leur dispositif de sécurité au niveau du marché de Kidal. Les tchadiens ont aussi exigé que le MNLA cesse ses exactions sur les populations noires, notamment les Tamasseq noirs, (Bellah) considérés comme esclave, sinon ils seront obligés d’user de la force pour les protéger.

Une source locale à Tessalit a constaté un renforcement du dispositif du MNLA à Tessalit. ” Les combattants du MNLA à bord de 11 Toyota pick up équipés de mitrailleuses 12,7 et 14,5, commandés par l’ex-commandant de la garde nationale, Abdoulah Ahmed Kassoudi et l’ex-commandant de l’armée malienne, Alassane Ag Ghaly dit Habri, ont fait irruption dans la ville, hier soir. Ils ont commencé à mettre des check points aux différentes entrées de Tessalit venant de Kidal. Un autre groupe commandé par l’ex- colonel de la garde nationale, Bah Ag Moussa à bord de 18 toyota équipés de mitrailleuses a traversé la ville en trombe en direction de la frontière algérienne”, a constaté une source locale.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :