Mali : le Tchad soutient l'intervention militaire de la France

N’DJAMENA, 15 janvier (Xinhua) — “Nous sommes de coeur avec le peuple malien, avec l’armée française qui ne devrait pas seul sur le théâtre des opérations pour la reconquête du Nord Mali”, a déclaré mardi le président tchadien, Idriss Déby Itno, en marge de la pose de la première pierre de construction d’un Centre de conférences international dans la capitale.

“Le peuple tchadien soutient le peuple malien dans la reconquête de sa souveraineté, de sa stabilité”, a précisé le chef de l’Etat tchadien qui a tenu à “saluer solennellement la France et son président d’avoir pris la décision historique d’intervenir militairement au Mali pour stopper la marche des terroristes vers la capitale, après avoir divisé le pays pendant vingt-deux mois”.

“L’Afrique doit soutenir la France, l’Afrique doit remercier la France. L’Afrique ne doit pas abandonner la France seule sur le théâtre des opérations. Les Africains doivent savoir qu’ils ont un rôle à jouer quand il s’agit de la stabilité et de la paix dans le continent. Il est temps que les Africains se mettent au-devant de la scène”, a insisté le président Déby Itno.

Il a appelé les armées africaines à se déployer le plus rapidement possible au Mali pour alléger le poids de la tâche à l’armée française et libérer définitivement ce pays d’Afrique occidentale de la menace terroriste.

Selon le chef de l’Etat tchadien, dans un cadre juridique normal, l’Union Africaine devrait demander à tous les pays africains de contribuer aux efforts. Il a félicité les Nations- Unies qui ont adopté deux résolutions sur la crise malienne.

“Nous suivons la situation de très près, au jour le jour”, a conclu le président Déby Itno, ajoutant que son pays, très sollicité, ne devrait pas tarder à intervenir militairement au Mali, s’il reçoit une demande expresse des autorités de Bamako.

Les commentaires sont fermés

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :