Mali: réunion d’urgence de la Cédéao

Les chefs d’état-major ouest-africains vont se rencontrer samedi lors d’une session d’urgence à Abidjan pour discuter des opérations militaires en cours au Mali contre les islamistes qui occupent le nord du pays.

“Les membres du comité des chefs d’état-major vont se rencontrer lors d’une session d’urgence à Abidjan, en Côte d’Ivoire, samedi 26 janvier 2013, pour évaluer l’état du déploiement de la Mission internationale de soutien au Mali (Misma) dont le commandement est africain”, a annoncé un communiqué de Cédéao, la Communauté économique des Etats d’Afrique de l’Ouest.

Sur le même sujetMali: un pont dynamité L’armée malienne enquête sur les exactionsMots-clésMali Les chefs de la police des 15 états membres et le commandant de la Misma, un Nigérian, seront aussi présents samedi à Abidjan, selon le communiqué.

Les pays de la Cédéao ont prévu d’envoyer 3.300 soldats afin d’aider le Mali à récupérer le nord de son territoire, occupé par les islamistes, mais le déploiement des troupes se fait lentement, notamment à cause de questions encore non résolues de financement.

Le Tchad, qui n’est pas membre de la Cédéao, s’est aussi engagé à envoyer 2.000 soldats au Mali.

3ème semaineL’armée française est entrée vendredi dans la troisième semaine de son intervention au Mali.

3.700 soldats français sont désormais déployé au Mali dans le cadre de l’opération Serval, dont 2.400 au sol.

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a rendu visite vendredi à un centaine de soldats français dans la base de Miramas, dans le sud de la France, avant leur départ pour le Mali.

“Vous représentez la Nation”, a déclaré Jean-Yves Le Drian.

“Vous jouerez un rôle décisif dans la guerre menée par la France contre le terrorisme au nord du Mali”. “Votre détermination, jugement, entraînement, loyauté à nos valeurs, guiderons vos actions”.

 

Source : BBC Afrique

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :