Mali : un petit groupe lié à Al-Qaïda revendique l'attaque à Tessalit

BAMAKO – Le chef d’un petit groupe jihadiste lié à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué mercredi auprès de l’AFP une attaque contre des positions de l’armée tchadienne à Tessalit, dans l’extrême nord-est du Mali, ayant fait au moins trois morts, dont deux soldats tchadiens.

Grâce à l’aide d’Allah, les moujahidine ont mis la mort dans le camp des militaires tchadiens qui travaillent pour la France, a déclaré au téléphone à un journaliste de l’AFP à Bamako Sultan Ould Bady.

Ce jihadiste malien est à la tête d’un petit groupe qui fut proche de l’Algérien Abdelhamid Abou Zeïd, un des chefs les plus radicaux d’Aqmi tué lors de l’intervention militaire franco-africaine lancée en janvier contre les groupes islamistes armés au Mali.

C’est pour tous les moujahidine du Sahara que je dis ça : le Tchad a eu ce qu’il doit avoir, ces militaires qui ont en main les armes de la France n’auront jamais de paix avec nous, de même que les pays qui ont des militaires déployés au Mali dans le cadre de l’opération franco-africaine, a-t-il ajouté.

Sultan Ould Bady a dans le passé été l’auteur d’enlèvements de touristes européens dans le nord du Mali. Il avait un temps rejoint la katiba (unité combattante) d’Abou Zeïd avant de créer lui-même son groupe, mais reste en contact avec les autres jihadistes, d’après des spécialistes.

Selon un communiqué du ministre malien de la Défense Soumeylou Boubèye Maïga, mercredi matin, une attaque kamikaze a visé le contingent tchadien de la Minusma (mission de l’ONU au Mali) à un check-point dans la ville de Tessalit, près de la frontière algérienne et à près de 1.800 kilomètres de Bamako, la capitale.

Deux morts et six blessés dont deux graves ont été relevés parmi les militaires tchadiens, et un enfant a été tué, selon le bilan du ministre malien. L’attaque a été perpétrée par quatre terroristes à bord d’un véhicule bourré d’explosifs. Les kamikazes ont tous été tués, a-t-il précisé.

A N’Djamena, l’armée tchadienne a confirmé le bilan des soldats tchadiens décédés et blessés, mais affirmé que cinq terroristes ont été tués.

Selon un responsable de l’armée malienne joint mercredi à Gao (nord-est), l’attaque a combiné voiture piégée et tirs à l’arme lourde.

(©AFP / 23 octobre 2013 23h41)

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :