Mali : 13 soldats tchadiens et 65 rebelles islamistes tués

N’DJAMENA, 23 février (Xinhua) — Treize soldats tchadiens ont été tués vendredi dans un affrontement survenu dans le nord du Mali, au cours duquel 65 rebelles islamistes liés à al-Qaïda ont également été tués, a déclaré l’armée tchadienne.

Il s’agit de la plus perte la plus lourde pour les troupes africaines et françaises depuis le début de leur opération militaire contre les rebelles ayant pris le contrôle du nord du Mali.

Dans un communiqué, l’état-major de l’armée tchadienne déplore la mort de 13 de ses soldats et ajoute que 65 rebelles ont été tués et cinq de leurs véhicules détruits.

Le Tchad, qui a envoyé 2 000 soldats au Mali rejoindre les troupes d’autres pays africains, a l’intention de diriger l’opération après le retrait des forces françaises prévu à partir du mois prochain.

Le Premier ministre malien Diango Cissoko a déclaré cette semaine que les opérations militaires de grande envergure dans son pays arrivaient à leur terme.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :