Lutter pour l’autonomisation : les femmes du Batha à l’ouvrage

Lutter pour l’autonomisation : les femmes du Batha à l’ouvrage

Afin de lutter pour l’émancipation de la gente féminine, une initiative dénommée « Groupement des femmes solidaires du Batha » a vu le jour.

La femme reste et demeure un vecteur indéfectible au développement durable. Décidant de prendre leur destinée en main, les femmes du Batha Ouest ont vu naître une personne morale, sous la dénomination du « Groupement des Femmes Solidaires du Batha » (GFSB). L’objectif de cette association est de lutter contre l’analphabétisme mais aussi de motiver les parents, acteurs de la socialisation de base,  à la scolarisation des filles et leur autonomisation.

Pour toute fin utile en faveur de la gente féminine, nous avons recommandé à nos sœurs de s’unir comme une seule personne afin de bâtir un avenir meilleur, a affirmé la préfète du Batha, Fatimé Boukar Kossey. .

Pour mieux aider la femme à s’autonomiser, le nouveau-né des groupements du Batha sollicite à l’occasion l’implication de la première Dame du Tchad, Hinda Déby Itno, pour l’octroi de crédits et celle des grandes institutions internationales comme UNFPA, OXFAM, SWEED. L’apport des programmes et Organisations Non-gouvernementales nationales et  internationales est aussi sollicité par le jeune regroupement. Car, secourir les femmes, c’est participer au développement de la nation, estime-t-il.

Laisser un commentaire