Lutte anti-paludisme : 21 conteneurs de moustiquaires imprégnées bloqués à Ngueli

Lutte anti-paludisme : 21 conteneurs de moustiquaires imprégnées bloqués à Ngueli

21 conteneurs contenant des moustiquaires imprégnées destinés à une distribution gratuite sont bloqués par les services des douanes pour des raisons inexpliqués.

Selon des sources douanières, les moustiquaires imprégnées sont commandées par le programme des nations unies pour le développement.  Cette dernière est exonérée de tous taxes étant un partenaire de l’Etat tchadien.

Lire aussi : Tchad : le paludisme fait des ravages à N’Djamena

Plusieurs démarches sont menées par les partenaires du PNUD pour trouver solution mais en vain. Dans ce genre de cas, ont utilise la loi 1.D48 qui permet de faire sortir la marchandise en attendant d’obtenir la franchise.

Nous apprenons que le syndicat des commissionnaires en douane agrée et transitaire du Tchad est entrain de tous faire mais, sans obtenir des explications de la direction générale qui blogue les papiers envoyés il y a plus d’un mois.

Lire aussi : Santé : « Ne portez pas des habits noirs, ça attire les moustiques », conseille Dr Anigué Iré Diane

Le paludisme fait rage en ce moment et les moustiquaires imprégnées par le PNUD seront distribuées gratuitement à la population tchadienne. Que veut la douane dans cette affaire ? N’est elle par au courant que le PNUD est un organisme accrédités au Tchad et exonéré des droits et taxe ?

Lire aussi : Santé : Déby en visite inopinée au pavillon des urgences de l’HGRN

Il vous souvient que le Chef de l’État, ait pris la décision la semaine dernière de donner des moyens conséquents pour la lutte contre le paludisme. Entre ce que dit le Président et ce que font ses subalternes, c’est la nuit et le jour. C’est le lieu de le dire, on sape son travail. En attendant, des citoyens meurent sous le coup des piqures des moustiques, de toute les façons, ça n’émeut personne.

Un commentaire

  1. N'Djaména : la guerre des moustiques - La fenêtre étoilée - La fenêtre étoilée
    8 août 2020 at 13 h 16 min Répondre

    […] Même si des sommes colossales sont déboursées chaque année par le gouvernement et les organisations internationales pour lutter contre le paludisme, il n’en reste pas moins que le détournement et les pratiques peu orthodoxes de certaines institutions étatiques mettent à mal l’objectif d’éradication de cette maladie au Tchad. Il en ainsi de la douane qui en 2016 avait bloqués 21 conteneurs de moustiquaires pour des raisons inexpliquées. […]

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :