L’Union africaine veut normaliser l’enseignement dans le continent

L’Union africaine veut normaliser l’enseignement dans le continent

En rapport avec les résultats de son étude titrée : « la formation des enseignants, conditions de travail et de vie en Afrique », l’Union africaine veut instituer un cadre continental de qualification des enseignants sur le continent.

Cette initiative entreprise par l’Union africaine dans le cadre de sa stratégie continentale pour l’éducation en Afrique a pour but de créer une qualification d’ « enseignants sans frontière », afin de normaliser l’enseignement en Afrique.

Pour la mise en œuvre de ce projet, l’UA veut repenser la formation des enseignants en imposant un diplôme universitaire de base comme condition d’admission à la profession. Elle prône aussi la révision systématique du programme de formation des enseignants tous les cinq ans et la création d’école de formation continue.

A lire aussi: Tchad, la formation à distance intéresse de plus en plus les jeunes étudiants

L’étude intitulée : « la formation des enseignants, conditions de travail et de vie en Afrique » conseille aux chefs d’Etat africains de faciliter la mobilité des enseignants au niveau régional, voire continental ; d’adopter des pratiques pour encourager la motivation et le professionnalisme des enseignants et l’harmonisation les cours de préparation initiale, avant la spécialisation.

Selon l’UA, ces réformes devraient améliorer la qualité des enseignements, mais aussi la qualité et la quantité des enseignants, alors que plusieurs pays du continent ont encore recours aux enseignants non formés pour combler le déficit.

Laisser un commentaire