jeudi 23 septembre 2021

L’UNFPA reçoit les premiers actes de naissance sécurisés délivrés au Tchad

A la suite de l’enrôlement des élèves et enfants dans les zones du Logone Oriental et du Lac, l’Agence nationale des titres sécurisés (ANATS) a remis officiellement les actes de naissance sécurisés au Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA). La cérémonie s’est déroulée ce 13 avril à N’Djamena.


Cette remise fait suite à la campagne d’enrôlement des élèves dans les zones du Lac et du Logone Oriental en décembre 2020.

Pour le directeur de Technidev, Khalid Gasoil, l’acte de naissance est le premier document qu’un homme doit avoir matérialisant ainsi son identité à travers un document. “L’importance de l’acte de naissance c’est aussi le document par lequel on s’inscrit sur les registres des différents examens et concours. Donc c’est un moyen par lequel on entre à l’école et c’est aussi par ce moyen là qu’on passe les examens et concours”, a-t-il déclaré.


Le représentant de l’Agence nationale des titres sécurisés (Anats) d’expliquer que le système intégré de gestion des populations de type sécurisé, mis en place par l’ANATS, est le fruit de la réforme administrative engagée par le gouvernement de la République du Tchad. Ledit système permet après enregistrement ou enrôlement d’attribuer à chaque individu un numéro national d’identification unique qui fixe définitivement l’unicité dans la base des données des individus, précise-t-il.


Rappelons que cette cérémonie a vu la présence du directeur général du ministère de l’Education nationale, Mahamat Seid Farah, les représentants de l’UNFPA, de l’Unicef, du système des Nations-Unies et de quelques autres partenaires techniques et financiers.

Laisser un commentaire

économie

Tchad : l’opposant historique Yorongar Ngarlejy compte démissionner de la direction de son parti

Le leader du parti Fédération, action pour la République/Parti Fédération (FAR/PF), Yorongar Ngarlejy en a marre. Dans une interview qu'il nous a accordée, il...

Kanem : le difficile accès à l’eau potable à Mao

Les habitants de Mao, chef-lieu de la province du Kanem accèdent difficilement à l’eau potable. Les habitants de la "ville blanche" renseignent que l’unique...

Recevoir la newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour ne rien rater de l’actualité tchadienne.

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

SOGE 3

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
417 votes · 418 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité