L’UNET, section de N’Djaména, dénonce une usurpation de titre

L’UNET, section de N’Djaména, dénonce une usurpation de titre

Le président de la chambre des délégués de L’UNET (Union nationale des étudiants du Tchad), section de N’Djamena, informe l’opinion publique que le nom de cette union a été usurpé par un individu à des fins illégales. C’est à travers un communiqué de presse.

L’UNET, section de N’Djamena, porte à la connaissance du public que “cet individu ne fait pas partie des étudiants de l’université de N’Djamena car ayant perdu ce statut depuis mars 2020”. Le communiqué, signé du président de la chambre des délégués, Adoum Abakar Abdoulaye, indique que cet individu a signé et publié un engagement politique dans des médias s’auto-nommant secrétaire général de l’UNET, section de N’Djaména, alors que l’UNET n’a pas de secrétaire général mais plutôt secrétaire exécutif.

Le document poursuit que se prononcer ou militer politiquement est “une insulte et une trahison pour les étudiants”. Et d’ajouter que cet incident n’est que l’acte “isolé d’un individu aigri, qui a mal d’avoir perdu le privilège d’être étudiant”. Adoum Abakar Abdoulaye précise que “cette œuvre honteuse n’engage que son auteur’’et demande en fin “aux étudiants d’être unis afin d’éviter toute confusion sur ses réels objectifs’’.

Il faut rappeler qu’il y a quelques jours, Barka Pierre, le leader de la section de l’université de N’Djaména de l’Union nationale des étudiants tchadiens, a signé avec d’autres responsables d’associations de la société civile un document appelant le président de la République à se représenter à la présidentielle d’avril 2021.

BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :