L'UA et la CEEAC discutent de la transition de la mission en République centrafricaine

ADDIS ABEBA, 4 septembre (Xinhua) — L’Union africaine (UA) et la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) travaillent dur pour mettre en place une mission dirigée par des Africains en République centrafricaine.

La Mission de consolidation de la paix de la CEEAC en République centrafricaine (MICOPAX) pourrait être remplacée par la Mission d’appui international dirigée par l’Afrique (AFISM-CAR), ont indiqué des responsables mercredi.

La révélation a été faite après des consultations entre Ramtane Lamamra, le commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité, et Ahmad Allam-Mi, le secrétaire général de la CEEAC, lundi et mardi à Addis-Abeba, en Ethiopie.

Les consultations font partie du suivi de la décision du Conseil de la paix et de la sécurité (CPS) de l’UA en juillet sur le déploiement d’AFISM-CAR et la rencontre entre les experts des deux organisations qui s’est tenue à Libreville, au Gabon, du 21 au 22 août.

Les deux parties ont discuté des modalités et des délais de la transition de la MICOPAX à l’AFISM-CAR, dont les éléments de base seront constitués par les contingents de la MICOPAX.

La Commission de l’UA et le Secrétariat de la CEEAC ont réaffirmé leur préoccupation quant à la situation en République centrafricaine et de la nécessité d’un soutien international afin de faciliter l’achèvement de la transition dans ce pays.

Les deux organisations ont demandé au Conseil de sécurité de l’ONU de fournir un soutien financier et logistique à l’AFISM-CAR.

La République centrafricaine est entrée dans une période de transition de 18 mois après un coup d’Etat au début de l’année.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :