L'UA annonce l'augmentation de l'effectif de la mission de paix à 3.600 en RCA

0
156

ADDIS ABEBA, 6 septembre (Xinhua) — L’Union africaine (UA) va augmenter l’effectif de la mission de maintien de la paix en République centrafricaine (RCA) de 1.400 hommes à 3.600, a affirmé vendredi le commissaire de l’UA pour la paix et la sécurité, Ramtane Lamamra.

Les responsables régionaux ont promis de fournir 2.000 militaires, a affirmé à Xinhua M. Lamamra.

Il a souligné “responsabilité de l’UA” et appelé d’autres pays africains hors de l’Afrique centrale à apporter des contributions. L’Union africaine espère qu’une Mission d’appui internationale dirigée par l’Afrique en RCA (AFISM-CAR) en remplacement de la Mission de consolidation de la paix (MICOPAX) en République centrafricaine.

Le Conseil de paix et de sécurité a décidé de mettre en place l’AFISM-RCA forte de 3.600 hommes.

Une délégation de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), conduite par son nouveau secrétaire général, Ahmad Allam-Mi, a effectué récemment une visite de travail au siège de l’UA à Addis Abeba, pour discuter des questions liées à la transformation de la MICOPAX en AFISM-CAR.

M. Allam-Mi, diplomate tchadien, a rencontré la présidente de la Commission de l’UA, Mme Nkosazana Dlamini- Zuma.

La visite de la délégation de la CEEAC est “très productive”, a déclaré M. Lamamra.

“Nous faisons face à des défis humanitaires importantes, nous sommes confrontés à la situation sécuritaire volatile et dangereuse”, a-t-il dit.

Le commissaire Lamamra a affirmé que “nous avons besoin de cette force conduite par l’Afrique, par l’UA, qui sera déployée”.

La République centrafricaine, qui a connu un changement de régime en mars dernier, traverse une période de transition de 18 mois en attendant des élections.

Laisser un commentaire