L’Ordre National des Professionnels Comptables du Tchad lance officiellement ses activités

L’Ordre National des Professionnels Comptables du Tchad lance officiellement ses activités

L’Ordre National des Professionnels comptables du Tchad (ONPCT) a lancé officiellement ses activités au cours d’une cérémonie présidée ce vendredi 27 janvier 2017 à l’hôtel Hilton de N’Djamena, par le ministre de l’éducation nationale et de la promotion civique Ahmat Khazali Acyl représentant le chef du gouvernement.

Le président l’Ordre National des Professionnels comptables du Tchad, M. Jean Paul Nendigui informe que, les missions de son organisation, sur le plan interne, sont, entre autres, de gérer et animer l’ordre national de professionnels libéraux au service de l’entreprise, en garantissant le bon fonctionnement de la profession au quotidien. L’ONPCT s’engage à délibérer sur toute question intéressant la profession, élaborer les règles professionnelles qui sont soumises à l’agrément des ministres chargés du Budget et de l’Economie et d’organiser le contrôle de leur application. Il peut définir les procédures et mesures de contrôle interne à mettre en œuvre en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, notamment par l’organisation d’une formation continue des professionnels sur les objectifs et les méthodes de cette lutte et les obligations auxquelles il sont soumis à ce titre.

D’après M. Jean Paul Nendigui, sur le plan externe, l’ONPCT, se fixe comme mission, de représenter l’Ordre auprès des pouvoirs publics et leur donner son avis, par l’intermédiaire de l’autorité de tutelle, sur les questions dont il est saisi par eux. Il se donne la mission d’adresser à l’autorité de tutelle des avis sur les conditions d’exercice de la profession et du stage ainsi que sur le programme des examens comptables et de participer sur le plan international, aux organisations professionnelles et ac

tions intéressant l’exercice de la profession, en tenant l’autorité de tutelle informée. Selon M. Jean Paul Nendigui, l’ONPCT va procéder, à son initiative ou à la demande de l’autorité de tutelle, à des études et établir des statistiques professionnelles. Il se doit de défendre, valoriser les professionnels et les accompagner dans leur développement.

En présidant le lancement des activités de l’ONPCT, le ministre de l’Education nationale Ahmat Khazali Acyl salut l’initiative qui permet, désormais aux professionnels jouir de leur légalité et légitimité. Le ministre demande aux membres de l’ONPCT à travailler dans le respect et règlement qui régissent la profession au Tchad.

3 Commentaires

  1. Gombogo Oumar kana
    30 novembre 2018 at 11 h 09 min Répondre

    J’aimerais intégré l’ONPCT

  2. MASDINGAM MBAINODJI Eric
    20 février 2019 at 11 h 52 min Répondre

    Quelles sont les procédures d’intégration à l’ONPCT ?

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :