L’ONU condamne l’attaque contre des casques bleus au Mali

L’ONU condamne l’attaque contre des casques bleus au Mali

Le Conseil de sécurité des Nations Unies et le secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres ont fermement condamné l’attaque contre des casques bleus au Mali, durant laquelle trois d’entre eux ont été tués et deux autres blessés.

Dans une déclaration, les membres du Conseil “condamnent dans les termes les plus vifs l’attaque contre un convoi de la Mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali (MINUSMA) en route entre Tessalit et Aguelhok, le 26 octobre”. Ils appellent le gouvernement malien à enquêter rapidement sur ce drame et à traduire leurs auteurs en justice.

Trois casques bleus de nationalité tchadienne ont été tués jeudi et deux autres blessés dans l’explosion d’une mine qui a détruit leur véhicule roulant sur l’axe Tessalit-Aguelhok dans le nord du Mali, a annoncé la MINUSMA.

M. Guterres a pour sa part présenté ses “sincères condoléances” au gouvernement tchadien et exprimé “sa profonde sympathie” aux familles et proches des victimes. Il a souhaité un prompt rétablissement aux blessés, a indiqué un porte-parole du chef de l’ONU.

Ce dernier a réitéré que de telles attaques contre les casques bleus peuvent constituer des crimes de guerre en vertu du droit international, selon le porte-parole.

Le secrétaire général de l’ONU a appelé le gouvernement malien et les groupes armés signataires à accélérer l’application de l’accord de paix du printemps 2015 et réaffirmé que “de telles attaques n’affecteront pas la détermination de l’ONU à soutenir le peuple malien dans son aspiration à la paix”.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :