lundi 28 novembre 2022

Littérature : Minguedjim Merci présente “D’une nuit ténébreuse à la lumière de la sagesse”

La famille des écrivains tchadiens s’agrandit. Minguedjim Merci, un jeune écrivain, a présenté son tout premier livre le week-end passé. “D’une nuit ténébreuse à la lumière de la sagesse” est le titre de cette œuvre littéraire.

” D’une nuit ténébreuse à la lumière de la sagesse” est un livre de 166 pages divisé en 9 chapitres et réparti en deux parties. Préfacé par le pédagogue Djimrassem Thalès, le livre raconte la vie d’un adolescent qui quitte N’Djamena pendant les vacances pour séjourner dans son village natal, Ndildom, dans le Logone Oriental.

Arrivé dans son village, le jeune a du mal à s’insérer dans la communauté car hanté par la peur. C’est ainsi qu’un vieillard le prend sous ses ailes pour lui montrer les sagesses du village et surtout l’aider à vaincre sa peur. L’adolescent sort de sa peur et apprend les sagesses, cultures et coutumes de son village. Il regagne ensuite N’Djamena, après la fin des vacances, plein de connaissances et de sagesse qui vont lui permettre d’affronter la vie.

Pour l’auteur, la nuit ténébreuse évoquée est une enveloppe obscure, résultante de la manifestation d’un temps orageux, émaillée de vagues de tonnerres assourdissants qui provoquent la peur, surtout chez un adolescent immature, la sensation induit à une obsession irrationnelle. Cependant, la psychothérapie la plus efficace pour combattre toute peur , est celle du verbe de la sagesse. Cette dernière créera sans doute une passerelle , qui facilitera hardiment la traversée de toutes les vallées de la plus sombre frayeur et insufflera en la personne que nous sommes , la notion de responsabilité , de prudence , de justice , de paix et la prise de conscience de notre condition de vie humaine dans ce monde en perpétuelle mutation .

Quand à la sagesse, Minguedjim Merci souligne qu’elle nous donne la possibilité d’apprendre, de comprendre, de croire, d’espérer, d’accepter, de se passer de l’égoïsme , de la fourberie, de la méchanceté, du déshonneur , de l’ivrognerie … et nous invite à nous tourner résolument vers le prisme lumineux de la vérité , de l’amour , de la dignité . “L’ombre de la sagesse ne provient forcément pas des abris que nous offrent gracieusement les végétaux , ni encore moins des ouvrages humains , mais elle nous vient de la silhouette des ainés , qui ont expérimenté la vie avant nous . La vie n’a de sens que lorsqu’on la vit avec une tête sur les épaules”, motive-t-il.

Né en 1986 à Nguiéto dans le Chari Baguirmi au Tchad , Minguedjim Merci est titulaire d’une licence ( 2011 ) en géographie à l’Université de N’Djaména et d’un Master en Développement Rural en 2016 dans la même université. Il a participé au projet de recherche franco-tchadien dénommé GELT – FSP (Grands Ecosystèmes Lacustres Tchadiens) de 2015-2017 et bien d’autres activités de recherche scientifique aux côtés des imminents chercheurs de l’espace francophone . Par ailleurs , il est enseignant vacataire dans les lycées et instituts privés d’enseignement supérieur de N’Djamena.

Ce livre qu’il dedie aux orphelins, diplômés sans emploi et aux élèves/étudiants est riche en enseignement et il faut s’y plonger pour le découvrir davantage. Le livre se vend à 7000FCFA à la librairie la Source et au centre culturel Almouna.

Laisser un commentaire

économie

‘’La gastrite peut causer l’ulcère ou le cancer de l’estomac’’, Dr Nodjingar Ludovic

La gastrite fait partie des maladies peu prises au sérieux par ceux qui en souffrent. Selon le médecin généraliste, Nodjingar Ludovic, en l’absence d’une...

Tchad : vingt jeunes filles Guides achèvent leur formation en recyclage des pneus usés

Vingt jeunes filles membres du mouvement catholique "Guidisme" ont reçu leur attestation de fin de formation en recyclage des pneus usés en meuble de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité