L'exercice militaire multinational "Loango 2014" entame mercredi au Congo

BRAZZAVILLE, 14 octobre (Xinhua) — Quelque 3.000 hommes venus des dix pays de la Communauté des Etats de l’Afrique centrale ( CEEAC) participeront à l’exercice militaire “Loango 2014”, du 15 au 29 octobre, à Pointe-Noire, capitale économique du Congo.

Le ministre congolais de la Défense nationale Charles Richard Mondjo a affirmé mardi à Brazzaville que les soldats seront repartis entre les composantes des forces de police et de gendarmerie, l’armée de terre, l’armée de l’air, la marine, ainsi que la composante civile pour les missions humanitaires, essentielles dans les opérations de maintien de la paix.

Les interventions en cas de crise sont, en effet, l’objet principal de cet exercice.

“Le but est d’entraîner nos troupes, nos états-majors et la composante civile de nos Etats à mettre en oeuvre le concept de la capacité de déploiement rapide chère à l’Union africaine”, a précisé le ministre congolais.

M. Mondjo a par ailleurs indiqué que cette opération est placée sous le signe de la montée en puissance de la Force multinationale d’Afrique centrale (Fomac), en lui donnant une capacité de déploiement rapide.

“Dans la pratique, il s’agit d’être capable d’envoyer des unités sur le terrain dans un délai de 14 jours, quand une crise surgit, pour stabiliser la situation, afin de conduire progressivement toutes les actions de retour à une situation normale”, a-t-il expliqué.

L’un des terrains d’expérimentation de la Fomac est la République centrafricaine (RCA) où les troupes d’Afrique centrales interviennent depuis 2003. En évoquant la crise qui prévaut actuellement dans ce pays, M. Mondjo a fait état de la complexité de la situation qui a conduit à une évolution des forces internationales intervenant sur ce théâtre.

La CEEAC regroupe l’Angola, le Burundi, le Cameroun, la République centrafricaine, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale, la République démocratique du Congo (RDC), Sao Tomé et Principe et le Tchad.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :