lundi 28 novembre 2022

Les Délégués du personnel de la CST, des BDT et de la Coton Tchad demandent la suppression des impôts sur les revenus des personnes physiques

Le porte-parole des délégués du personnel du secteur privé , Gangué Barbe Jean Pierre a fait une communication ce lundi 26 septembre 2022. Il a demandé la suppression de l’impôt sur les revenus des personnes physiques (IRPP).

S’adressant au président du présidium du Dialogue National Inclusif et Souverain (DNIS) , jean Pierre a rappelé que la problématique de l’impôt sur les revenus des personnes physiques a fait l’objet d’une intervention d’un participant au DNIS. Il indique que depuis son entrée en vigueur, cet impôt ne s’applique qu’aux travailleurs du secteur privé, et que les travailleurs du secteur public ne sont pas touchés. Cette “injustice” dit-il est relevée par de nombreuses organisations syndicales du secteur privé.

Au regard de ce constat, le porte parole relève qu’il est impératif que cette injustice, tant décriée soit prise en compte dans les résolutions qui seront élaborées au DNIS , afin de rétablir l’équité et la justice entre le secteur privé et public.

Il dénonce le fait que cet impôt qui a pendant longtemps dépouillé les travailleurs et travailleuses du secteur privé de leur faible pouvoir d’achat, soit assujettis au même système de calcul de L’IRPP des travailleurs de la fonction publique ou parapublic. Le porte parole poursuit en précisant que L’IRPP en vigueur est un impôt non personnalisé, son calcul ne tient pas compte du foyer fiscal , ce qui fait que son prélèvement à la source impacte considérablement le pouvoir d’achat des travailleurs fortement affaiblie par la cherté de Vie.

Par ailleurs, renchérit-t-il, cet impôt frappe les indemnités liées au départ des travailleurs admis à la retraite, les privant d’une partie importante des revenus perçus pour leur survie durant la retraite. Selon les travailleurs du secteur privé , cette situation est intenable, dans la mesure où les travailleurs à la retraite ont déjà supporté cet impôt durant des années de leur vie active.

Ainsi, souhaite-t-il que les résolutions prises au DNIS puissent aider les travailleurs a supprimer les impôts appliqués Aux indemnités de départ à la retraite pour soulager et accompagner les retraités. Comme le DNIS est une occasion pour les tchadiens d’écrire un nouvel ordre social, les travailleurs et travailleuses du secteur privé demandent au président du présidium du DNIS de prendre en compte leurs doléances dans les questions sociales afin que les mesures fortes soient prises pour leurs réclamations qui sont entre autres le remboursement intégral des sommes différentielles perçues depuis 2018, au titre de L’IRPP des travailleurs et travailleuses du secteur privé, en raison de non application de cet impôt dans la fonction publique, afin de corriger l’injustice entre ces deux secteurs.

Pour finir les travailleurs et travailleuses du secteur privé demandent l’application du même système de calcul a tous les travailleurs et travailleuses tchadiens , seule condition de rétablir l’équité qui est la base fondamentale de la fiscalité.

Laisser un commentaire

économie

‘’La gastrite peut causer l’ulcère ou le cancer de l’estomac’’, Dr Nodjingar Ludovic

La gastrite fait partie des maladies peu prises au sérieux par ceux qui en souffrent. Selon le médecin généraliste, Nodjingar Ludovic, en l’absence d’une...

Tchad : vingt jeunes filles Guides achèvent leur formation en recyclage des pneus usés

Vingt jeunes filles membres du mouvement catholique "Guidisme" ont reçu leur attestation de fin de formation en recyclage des pneus usés en meuble de...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
1030 votes · 1031 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité