Les Tchadiens de nouveau soumis à des coupures intempestives d’électricité

Les Tchadiens de nouveau soumis à des coupures intempestives d’électricité

SOCIETE – Le cycle de coupures d’électricité dans la capitale en période de chaleur est de retour. N’Djamena est en grande partie plongée dans le noir, dans un contexte particulier où les consignes sont d’encourager la population à rester autant que possible à la maison. Facteur important de l’entrepreneuriat, les petits commerces subissent aussi le coût des coupures intempestives.

A travers la ville, le ronronnement des moteurs des groupes électrogènes de jour comme de nuit en cette période devient une habitude. Le délestage bas son plein sinon l’électricité est donnée par secteur. Or, les activités génératrices de revenus de Mme Larlem Viviane se font essentiellement autour de l’énergie. « Je fabrique et vends les yaourts locaux et du jus d’oseille. Pour la conservation, il faut de l’électricité pour faire tourner le congélateur. Les coupures d’électricité engendrent d’énormes pertes pour mon commerce » déplore-t-elle.

Si Mme Larlem Viviane craint pour ses affaires, le centre d’intérêt d’Idriss Mahamat, un jeune du premier arrondissement de N’Djamena est ailleurs : « Nous sommes dans un mois où la chaleur peut créer de maladie pour ceux qui ne la supportent pas. On vit dans l’obscurité et moi particulièrement je travaille avec l’ordinateur à tout moment. Il me faut aussi suivre les informations sur les chaînes de télévision pour savoir ce qui se passe dans le monde malheureusement ce n’est pas le cas. Je me sens frustré ».

Où en sommes-nous avec le communiqué de la Société nationale d’électricité ?

La Société nationale d’électricité a annoncé depuis le samedi 29 février 2020, qu’elle procèdera à une interruption programmée de desserte en électricité de 8 à 16 heures. Une « interruption qui intervient dans le cadre des travaux de maintenance visant à préparer les installations de la SNE pour la période chaude » précise le communiqué. Le constat est qu’en dehors de ces heures, certains quartiers ne sont pas desservis. Pourtant, la communication de la SNE a nourri d’espoir autant de Tchadiens qui ont pensé que les coupures intempestives ne seront que de pires souvenirs.

Mouni Nguemadji Laurea

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :