Les Petites et Moyennes Entreprises formées aux techniques de forages manuels à bas coût

Les Petites et Moyennes Entreprises formées aux techniques de forages manuels à bas coût

Le Gouvernement de la République du Tchad et le Bureau Pays de l’UNICEF organisent un atelier sur les techniques de forages manuels à bas coût pour les PME du secteur hydraulique. Les participants du Tchad et de 3 pays invités (Soudan du Sud, Burkina Faso et Centrafrique) se retrouveront du 23 au 29 mai 2016 à la Bibliothèque Nationale de N’Djaména.

L’accès à l’eau potable est rendu possible dans certaines zones grâce à la vulgarisation de la technologie de forage manuel à faible coût. Afin de favoriser une gestion saine et durable des ressources en eau, l’UNICEF et ses partenaires se sont engagés à renforcer les capacités des partenaires locaux pour la promotion de cette technologie.

En 2005, une formation des partenaires publics et privés sur l’hydrogéologie appliquée à la technologie de forage manuel a été organisée par l’UNICEF, la fondation PRATICA en collaboration avec le Ministère en charge de l’eau. Dès lors, le secteur a connu un véritable essor avec une multiplication des Petites et Moyennes Entreprises augmentant ainsi le besoin en formation. Cet atelier vient ainsi appuyer l’apprentissage des acteurs du secteur.

« Chaque année, à travers le monde, le manque d’eau et d’ouvrage d’assainissement sont responsables du décès de près de 10 millions de personnes dans le monde, y compris des enfants de moins de 5 ans. Cette formation est un bel exemple de partenariat sud-sud qui non seulement offre l’avantage de s’entraider mais aussi de développer des synergies de collaboration,» a déclaré Philippe Barragne-Bigot, Représentant de l’UNICEF au Tchad.

« Il ne suffit pas seulement de mettre à la disposition du monde rural des ouvrages qui tombent aussitôt en panne après leur réalisation, il faut que l’on se donne l’obligation de réaliser des ouvrages dans le respect des règles de l’art pour contribuer au développement de notre pays, » a déclaré le Secrétaire General du Ministère de l’Hydraulique, Monsieur Abdoulaye Souleymane. « Nous espérons que la présente formation apportera la solution aux problèmes dans l’exécution des forages performants, productifs et à coût raisonnable,» a-t-il conclu.

Grâce à cette formation, les participants du Tchad et de 3 pays d’Afrique vont partager leurs expériences, et renforcer leurs connaissances sur l’hydrogéologie appliquée au forage manuel à faible coût, le montage d’une soumission, la lecture des cartes, l’utilisation de GPS, la gestion financière et administrative et la maitrise de la mise en œuvre des différentes phases des travaux d’un forage.

Depuis 2000, le taux d’accès à l’eau potable au Tchad est passé de 20,7 % de la population à près 44,3% en 2010 et plus récemment le taux a été estimé à 54% en 2015 sur la base des ouvrages réalisés. Bien que cet accès ait enregistré une amélioration dans les zones urbaines, les enfants dans les zones rurales sont presque toujours à risque de ces maladies liées à l’eau et à l’assainissement. Selon les dernières études, près de 16.000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année de diarrhée au Tchad, et ces décès sont en grande partie causés par l’eau contaminée, le manque d’accès à un assainissement approprié et les mauvaises pratiques d’hygiène.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :