Les Nations Unies félicitent le Tchad pour l’adoption de la loi portant réforme de la CNDH

Les Nations Unies félicitent le Tchad pour l’adoption de la loi portant réforme de la CNDH

L’Assemblée Nationale du Tchad a adopté le vendredi 8 Décembre 2017 la loi portant réforme de la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). Celle-ci dote la Commission du mandat de promotion et de protection des droits humains, de larges pouvoirs d’investigation des cas de violation des droits de l’homme, et de l’indépendance d’action.

Le Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies au Tchad, M. Stephen Tull, à travers un communiqué de presse, le mardi 19 décembre 2017 note avec satisfaction l’adoption de ce texte. Il « félicite le Gouvernement du Tchad pour l’adoption de cette loi. Elle marque un pas décisif dans le processus de réforme. Cette institution nationale a un rôle fondamental à jouer dans le respect des droits humains et la lutte contre toutes les formes de discriminations. Je formule le vœu que ce processus puisse être mis en œuvre, et que tous les fonctionnaires s’engagent dans la promotion et le respect des droits de l’homme ».

L’adoption de cette loi est la matérialisation de la volonté du Gouvernement de remplir ses engagements internationaux en matière des droits de l’homme. Le vote de cette loi coïncide avec la célébration de la 69 -ème édition de la journée internationale des droits de l’homme. Cette année tout comme l’année dernière et tout au long de l’année 2018, le thème central de la Commémoration de l’anniversaire de la Déclaration Universelle des droits de l’Homme porte sur « Défendez les droits de quelqu’un aujourd’hui ».

Le Coordonnateur Résident saisit cette occasion pour « encourager le Gouvernement du Tchad à poursuivre ses efforts en faveur du respect des droits humains et des libertés fondamentales y compris la liberté d’opinion, d’expression, de manifestation pacifique. La jouissance de ces droits et libertés est une aspiration légitime des populations, comme le rappellent constamment les conventions internationales en matière des droits de l’homme auxquelles le Tchad est partie. Je réitère la volonté des Nations Unies à appuyer le Gouvernement tchadien dans sa mission au service des populations. »

Le Coordonnateur Résident fait sienne cette citation de l’ancien Secrétaire Général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, selon laquelle « Il n’y a pas de paix sans développement. Pas de développement sans paix. Et aucun des deux n’est possible sans le respect des droits de l’homme ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :