Les ex-employés de TCC/Esso menacent de faire un sit-in

Licenciés depuis 17 ans, les ex-employés de TCC/Esso menacent de tenir un sit-in, ce vendredi 15 janvier, devant les locaux d’Esso. Et cela pour exprimer leur ras-le-bol face au ”silence cynique” de la multinationale qui refuse de satisfaire leurs réclamations.

Selon les ex-employés de TCC, une société sous-traitante d’Esso, leur ancien employeur fait la sourde oreille et rechigne à verser leurs droits sociaux, heures supplémentaires, primes de risques, bonus, écarts de salaires, etc. Et ce, depuis 17 ans. Bien qu’ils aient déposé plainte en 2004 devant les juridictions compétentes et remporté le procès.

En dépit de nombreuses rencontres avec le conseil d’Esso, l’affaire est au point mort. Pis, pendant une de leur rencontre, le conseil d’Esso avait dit ne pas connaître l’ordre du jour. Cela en présence même de l’inspecteur du travail en chef. Au final, le conseil d’Esso dit ne pas avoir le pouvoir de faire des propositions de négociations concrètes mais de faire un compte-rendu à leur client qui pourra répondre dans un ”délai raisonnable”. Depuis lors, c’est un mutisme que constate ces ex-employés de TCC/Esso qui ne voient pas d’autres moyens que de faire un sit-in à l’entrée d’Esso pour se faire entendre.

Visiblement, les tiraillements entre TCC/Esso et ses ex-employés sont arrivés à un point de rupture. La conciliation placée sous l’égide de l’Inspection du travail, semble accouchée d’une souris. Affaire à suivre !

BACTAR Frank I.          

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :