“Les entraineurs tchadiens confondent football et athlétisme” Emmanuel Trégoat

“Les entraineurs tchadiens confondent football et athlétisme” Emmanuel Trégoat

Sport – pourquoi ça ne marche pas comme il le faut avec les Sao ? Les échecs répétitifs de l’équipe nationale de football suscitent réactions et consternations. Les supporteurs sont déçus et n’ont plus foi en leur équipe.

Dans une interview accordée au journal N’Djamena Hebdo et paru dans son numéro 1852, Emmanuel Trégoat, ex-sélectionneur national des Sao football donne son avis sur les raisons des piètres performances du 11 national. Selon lui, il y a beaucoup de paramètres qui entrent en ligne de compte: « le premier est que le football au Tchad est resté inactif pendant quatre ans alors que les autres ont travaillé ; le deuxième est qu’il y a déficit de formation, l’académie de Farcha n’est opérationnelle qu’à partir de 2011, et depuis neuf ans, rien ne s’y passe. les entraineurs tchadiens confondent football et athlétisme parce qu’ils pensent que les joueurs doivent beaucoup courir, mais il n’y a pas que la course en football », souligne-t-il.

Trégoat ajoute qu’il y a des joueurs de qualité au Tchad, mais, il faut, selon lui, qu’ils aient le temps de travailler ensemble pour créer une osmose entre les expatriés et les locaux. Dans tous les pays, dit-il, il y a des écoles de football et des championnats des jeunes; “ici, il n’y a pas de championnat digne de ce nom, ce qui fait que les joueurs ne sont pas en activité toute l’année“.

Tout compte fait, Emmanuel Trégoat, confiant du changement de cette équipe affirme que l’espoir est permis.« On peut toujours espérer parce que le football est un sport où on ne connait pas à l’avance le résultat, peut-être qu’on ne se qualifiera pas à cette CAN, mais, au moins on aura gagné en expérience ».

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :