dimanche 2 octobre 2022

« Les enseignants qui seront à la correction du baccalauréat seront ceux qui sont chargés des cours en terminale », Dr Andjaffa Djaldi Simon, président du jury du baccalauréat


Dr Andjaffa Djaldi Simon, enseignant-chercheur à l’université de Sarh, a été désigné le 8 juin 2022, par le ministre de l’Enseignement supérieur, pour organiser, pour la deuxième fois consécutivement, l’examen du baccalauréat, comptant pour l’année académique 2021-2022. Après sa première expérience, il revient sur l’organisation dudit examen, prévu le 20 juin courant.

Quelle sont les garanties dont vous vous êtes entouré cette année pour sécuriser le baccalauréat ?

Pour arriver à ce stade, nous avons techniquement réuni un certain nombre de conditions et c’est l’Office national des examens et concours du supérieur (Onecs) qui, durant toute l’année, juste après un examen, s’attèle à l’organisation d’un autre. Je puis dire que les garanties sont là, les conditions matérielles sont réunies et tout est fin prêt pour l’organisation pratique de cet examen le 20 juin 2022, sur toute l’étendue du territoire national.

Qu’encourent ceux des candidats ou des personnes qui seront pris en flagrant délit de tricherie ?

Comme d’habitude, les règles demeurent les mêmes. Nous confions ceux qui sont pris en flagrant délit à la Police judiciaire et à notre niveau, nous les disqualifions d’office. Mais aussi, il y a des pénalités qu’ils subissent au niveau de la Police judiciaire ou toute autre instance judiciaire.

Quelles seront les méthodes que vous allez appliquer pour la proclamation des résultats car la voie de téléphonie mobile est décriée ces dernières années ?

C’est très tôt pour nous d’en parler mais toujours est-il que ce soit les téléphonies mobiles ou tout autre moyen, nous sommes en train d’étudier la voie qui convient mieux aux candidats au baccalauréat. Toujours est-il que les résultats seront donnés car aujourd’hui, nous avons la grâce d’avoir assez de moyens et canaux de communication donc les candidats ne vont pas se plaindre.


Avec quelle moyenne les candidats seront déclarés admis d’office au baccalauréat session de juin 2022 ? Et sera-t-il à session unique ?


C’est aussi trop tôt pour nous d’en parler sinon la règle reste la même. La moyenne est de 10 comme l’année passée mais toutefois, c’est le respect des textes en vigueur que nous allons appliquer. Depuis un certain temps, la session a toujours été à deux donc il n’y aura aucun changement. Il y aura donc les admis d’office et les admissibilités qui viendront composer la deuxième session. On ne va pas déroger à la règle.

Faites-vous face à des difficultés à quelque 10 jours de l’organisation matérielle du baccalauréat session de juin 2022 ?

Il n’y a pas de difficultés pour l’instant. Tout est dans l’ordre, nous ne nous plaignons pas car nous avons dix jours devant nous. Nous avons le bonheur d’avoir un certain nombre de conditions qui pourraient nous permettre d’organiser le baccalauréat à l’échéance. Si difficultés y aura, ce serait pendant l’examen ou pendant les résultats.

Peut-on avoir une idée sur le nombre des candidats cette année par rapport à l’année passée ?

Pour le nombre, il n’y a pas assez de différence par rapport à l’année passée qui est de 97 mille et cette année encore ce serait autour de 97-98 mille candidats. Nous n’atteignons pas jusque-là les 100 mille candidats.

Quelle sont les nouveautés dans l’organisation du baccalauréat de cette année ?

En ce qui concerne l’évaluation, nous avons pris la peine d’identifier les correcteurs qui sont eux-aussi enrôlés comme les candidats au baccalauréat. Cependant, il s’agit des correcteurs chargés de cours en classe de terminale. Il ne s’agit pas de prendre n’importe quel correcteur car par expérience nous avons constaté qu’il y a des gens qui n’ont aucun contact avec les candidats mais qui par erreur parviennent à devenir des correcteurs. Les correcteurs qui seront mobilisés à la correction du baccalauréat seront ceux qui sont chargés des cours en terminale. Car ce sont eux qui connaissent mieux les candidats.

Quels sont vos souhaits pour l’organisation du baccalauréat cette année ?

Notre souhait est que cet examen qu’attendent les parents et les candidats se déroulent dans les très bonnes conditions, dans les conditions qui respectent les règles de l’art. Notre souhait en tant qu’organisateur que tout se passe comme prévu et comme nous voulons. Sur ce, je souhaite bonne chance aux candidats.

Laisser un commentaire

économie

Journée portes ouvertes au centre de linguistique chinois

À travers un point de presse animé ce 1er octobre, Nwanga Merrand, directeur général du centre linguistique chinois a ouvert les portes de son...

N’Djamena : des victimes d’inondations du 7e arrondissement assistées par l’Unicef

L'Unicef et son partenaire Fédération Luthérienne Mondiale (FLM ) ont lancé ce 1er octobre, le projet « Assistance et redevabilité aux ménages affectés par...

Publicité

Publicité SoGe Sidebar

Sondage

Que voudriez-vous voir plus souvent sur Tchadinfos.com ?
953 votes · 954 réponses

Application Tchadinfos.com

Publicité