“Les conclusions de ce sommet marquent un grand pas vers une CEMAC émergente” Abbas Mahamat Tolli

“Les conclusions de ce sommet marquent un grand pas vers une CEMAC émergente” Abbas Mahamat Tolli

Le sommet extraordinaire de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC) s’est achevé ce mardi 31 octobre 2017 à N’Djaména par la mise en œuvre effective de la libre circulation dans l’espace.

La concrétisation de cette mesure longtemps attendue par les ressortissants de la zone CEMAC est un ouf de soulagement pour plusieurs cadres et responsables des institutions sous régionales. Pour le gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), Abbas Mahamat Tolli, les conclusions de ce sommet marquent un grand pas vers une CEMAC émergente. Selon lui, la matérialisation de la libre circulation par les pays membres de la communauté est avant tout bénéfique pour les citoyens de l’espace Afrique centrale.

Car, soutient M. Abbas Mahamat Tolli, désormais les habitants des pays de la CEMAC ont une simple mobilité sans être soumis aux exigences de visas et autres tracasseries administratives. « Cela permet d’accélérer les transactions commerciales, la mobilité des biens et services, et des personnes notamment des étudiants, chercheurs, opérateurs économiques. C’est vraiment un avantage pour l’union économique et monétaire », estime le gouverneur de la BEAC. Il souligne en outre que pour la Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC), l’effectivité de la libre circulation est bonne nouvelle.

« Désormais, les cadres de la banque qui se déplacent d’un pays à un autre dans le cadre des études, des missions ou pour toute autre raison, le feront avec beaucoup de facilité. C’est une décision dont nous sommes vraiment fiers en tant que ressortissant de la zone CEMAC », se réjouit le patron de la BEAC, le tchadien Abbas Mahamat Tolli.

 

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :