Les bus de transport des étudiants sont aux arrêts

Les bus de transport des étudiants sont aux arrêts

Les bus des étudiants, géré par le Centre National des Œuvres Universitaires (CNOU) sont tous au arrêt. Pourtant, les cours, dans les universités et les instituts universitaires ont déjà commencé depuis le 03 Septembre 2018.

Au parc automobile du CNOU situés dans les facultés d’ardep djoumal où sont stationnés les bus rien ne bouge jusqu’à ce mercredi 05 septembre. Selon un chauffeur du CNOU trouvé sur place, les bus ont besoins des pneus, des batteries pour le démarrage et aussi une pénurie de carburant est a signalé. «Le CNOU n’a pas d’argent pour s’occuper de l’entretien de ces bus en ce moment» dit-il.  Aussi, les chauffeurs et les billettistes des bus accusent trois mois d’arriérés de salaires.

Entre temps, les étudiants se débrouillent comme ils peuvent pour assister aux cours. Certains sont tout simplement dans l’incapacité de se rendre à l’université comme ceux de Toukra.   A l’exemple de Ali Mahamat,  étudiant en géographie,  habitant à Goudji,  n’a pas pu se rendre à l’université depuis la rentrée, faute de moyen de déplacement. < <il n’y a que les bus du CNOU qui nous aident à aller à Toukra et comme ils ne sont pas opérationnel rien ne peux m’emmener là-bas>> dit-il.

Un commentaire

  1. Seif-al islam
    5 septembre 2018 at 20 h 48 min Répondre

    À l’université de moundou,c’est encore pire. trois bus pour 8000 étudiants.

Laisser un commentaire