Les Brasseries du Tchad forment leurs délégués du personnel sur le Code du travail

Les Brasseries du Tchad forment leurs délégués du personnel sur le Code du travail

Les Brasseries du Tchad (BDT) ont formé, du 28 au 29 avril 2016, leurs dix-huit délégués du personnel sur le Code du travail, le contrat du travail et le rôle qu’ils doivent jouer dans une entreprise. La formatrice, l’inspectrice du Travail Sa-Ndoudjinang Rebecca, conseillère au ministère de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi, explique que cette formation vise à permettre aux délégués du personnel de cerner leur rôle et connaître réellement ce qu’ils doivent faire dans cette entité. Le représentant du directeur général des BDT, le directeur des Ressources humaines et des Affaires juridiques, M. François Nadjilem Djimaldet, souligne que les ressources humaines étant un facteur principal de production le plus important dont dispose une entreprise, cette politique en faveur du personnel relève, désormais, des styles de management contemporains, impliquant, de plus en plus, les salariés dans la satisfaction optimale de leurs besoins. Les représentants du personnel, qui doivent servir de tampon entre les travailleurs de l’entreprise et sa direction, ont un rôle important à jouer, justifie M. François Nadjilem Djimaldet. D’après ses explications, les BDT ont, conformément aux textes en vigueur, institué les délégués du personnel ainsi qu’un comité d’hygiène et de sécurité, parce que les deux entités constituent le trait d’union entre la direction de la société et son personnel. «La mise en place de ces deux acteurs primordiaux n’est pas juste dictée par la volonté d’obéir aux règles légales de notre pays. Cela obéit aussi au style managérial adopté par la société», indique le directeur des Ressources humaines et des Affaires juridiques. Les représentants du personnel sont, en effet, formés à mener à bien leur mission, dans l’intérêt, aussi bien des travailleurs que de l’employeur. À l’issue de cette formation, les bénéficiaires ne cachent pas leur satisfaction. «Cette formation a été une aubaine pour nous délégués. Dorénavant nous sommes bien outillés pour faire face à certaines difficultés conformément aux textes en vigueur» «Cette formation nous a permis de cerner notre rôle en tant que délégué au sein de l’entreprise. Au cours des échanges interactifs avec les formateurs, nous avons appris beaucoup des choses pouvant nous permettre de défendre valablement, le personnel que nous représentons» «Moi ce qui m’a beaucoup intéressé, c’est le module sur le contrat de travail. J’avais des difficultés, mais avec cette formation je suis bien outillé». En tout cas, le directeur des Ressources humaines et des Affaires juridiques, M. François Nadjilem Djimaldet, rassure que, si le besoin se faire, son entreprise, ne va pas lésiner sur les moyens pour outiller davantage, ses délégués du personnel.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :