L’entreprise chinoise CGCOC veut au développement de l’agriculture au Tchad

L’entreprise chinoise CGCOC veut au développement de l’agriculture au Tchad

N’DJAMENA, 18 septembre (Xinhua) — Un mémorandum d’entente a été signé vendredi à N’Djamena entre le gouvernement et la filiale locale de la multinationale chinoise CGCOC pour le développement des activités agricoles au Tchad.

Ce mémorandum prévoit la création d’une ferme agricole moderne, la production des denrées agricoles, ainsi que leur transformation et leur commercialisation sur les marchés intérieurs et extérieurs grâce à des techniques et technologies appropriées.

Les différents projets seront exécutés sur une durée de 10 ans.

“Le Tchad regorge d’énormes potentialités agricoles qui demeurent encore sous-exploitées”, a déclaré Mme Baïwong Djibergui Rosine, ministre tchadien de l’Agriculture.

Les données du ministère font état de 39 millions d’hectares de terres cultivables, dont 5,6 millions sont irrigables, ainsi que d’importantes réserves en eau souterraine et en eau de surface, dont le volume annuel varie entre 263 et 455 milliards de m3 par an.

2 Commentaires

  1. djikoloum M Namardé
    19 septembre 2015 at 8 h 11 min Répondre

    Très bonne initiative et qui devrait être généralisée aux fins de permettre aux tchadiens de s’auto-ssuffire alimentairement. C’est vraiment une entreprise citoyenne au service du pays. Il y a beaucoup de choses à faire au Tchad (dans d’autres départements)et une entreprise qui s’engage de cette manière doit être soutenue dans cette période financière difficile et invitée pour les autres projets. On constate ses travaux à Moundou, N’djamena, dans le Wadi Fira, etc.Les amis les vrais sont ceux qui sont à coté toi quand tu éprouves des difficultés.

  2. Aaron Mbiyago
    19 septembre 2015 at 14 h 41 min Répondre

    Il y a tous pour le Tchad sauf la volonté!

Laisser un commentaire