Le téléphone portable, les lampes, les lits et le poste radio sont les biens les plus possédés par les ménages tchadiens

La possession de certains biens durables, de moyens de transport et de terres, entre autres, peut permettre de jauger le niveau de vie des ménages. Au Tchad, l’Enquête démographique et de santé à indicateurs multiples réalisée en 2015 et réactualisée fin 2020 par l’INSEED et quelques organismes internationaux partenaires, montre que les biens les plus fréquemment possédés par les ménages tchadiens sont : le téléphone, les lampes, les lits et le poste radio.

D’apparition récente, le téléphone portable est devenu un bien important et le plus courant. Cela bien en milieu urbain (85%) qu’en zones rurales (52%). La proportion des ménages qui possèdent un téléphone en milieu urbain est plus élevée qu’en zones rurales, notamment à N’Djamena (94% contre 80% dans les autres grandes agglomérations). En 2004, pour rappel, c’était la radio qui était le bien le plus fréquemment possédé par les ménages. Mais aujourd’hui, elle est reléguée au 4ème rang. Seulement 8% des ménages sondés possèdent un écran téléviseur. Comme pour le cas de la radio, ce sont les ménages vivant en ville qui ont la courbe la plus haute. Cause : déficit d’électricité, d’argent, etc. D’une façon globale, les ménages du milieu urbain, surtout ceux de N’Djaména, sont mieux équipés en biens durables que ceux du milieu rural.

Parlant des moyens de transport, il apparaît que selon l’étude, 26% des ménages possèdent une bicyclette, 16% une moto et 11% une charrette tirée par un animal. Seulement 2% des ménages ont une voiture ou un camion. Les motos sont les moyens de locomotion les plus fréquents. Par contre, en province, c’est la bicyclette car cela permet de mieux se déplacer sur les pistes et les routes de terre quasi impraticables. 4% des ménages des autres villes possèdent un camion ou une voiture contre environ 13% à N’Djaména.

Enfin, l’étude statistiques constate que 80% des ménages (soit 8 ménages sur 10) possèdent des terres pour l’agriculture et 71% pour le bétail ou des animaux de ferme. Et bien évidemment, ces données sont bien plus favorables au milieu rural qu’au milieu urbain. Ainsi donc, 91% des ménages ruraux contre 42% des ménages urbains possèdent des terres agricoles et 80% des ménages possèdent du bétail, des animaux de ferme contre 38% des ménages urbains.

BACTAR Frank I.

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :