Le Tchadien Djimet Adoum reconduit à la tête du CILSS

Le Tchadien Djimet Adoum reconduit à la tête du CILSS

Niamey, Niger (IINA) – Pr Djimé Adoum, de nationalité tchadienne, vient d’être reconduit à son poste de Secrétaire exécutif du Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a-t-on appris vendredi de source proche de l’institution africaine dont le siège est à Ouagadougou. Cette reconduction, note-t-on, est intervenue à l’issue de la 51ème session ordinaire du Conseil des ministres du CILSS, tenue jeudi dans la capitale burkinabè.

Il en ressort également que les participants ont décidé de reconduire le mandat des différents membres pour un dernier mandat de 3 ans tel que prévu dans le règlement intérieur de l’Institution. Ainsi, en plus du secrétaire exécutif Djimet Adoum, Pr Bouafou Kouamé Guy Marcel, directeur général du Centre régional AGRHYMET (CRA) demeure également à son poste. « Le seul membre à ne pas avoir été reconduit, parce qu’ayant démissionné pour “convenance personnelle”, est le Burkinabè Pr Somé Antoine, directeur général de l’Institut du Sahel (INSAH) », note-t-on.

Pr Djimet Adoum, rappelle-t-on, a été nommé lors de la 16ème Conférence au sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement du CILSS, tenue à N’Djamena au Tchad, le 11 mai 2013. Il a succédé au Nigérien Alhousseïni Bretaudeau qui a dirigé le CILSS pendant 6 ans. La prochaine session du Conseil des ministres (la 52ème) est prévue pour fin février-début mars 2017, soit à Dakar ou à Nouakchott, « selon la disponibilité de l’un ou de l’autre pays pour abriter les travaux de la rencontre », rapporte-t-on.

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), note-t-on, a été créé le 12 septembre 1973 à la suite des grandes sécheresses qui ont frappé le Sahel dans les années 70. Il regroupe actuellement treize (13) Etats membres dont : 8 Etats côtiers (Bénin, Côte d’ivoire, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Mauritanie, Sénégal, Togo), quatre Etats enclavés (Burkina Faso, Mali, Niger, Tchad) et un Etat insulaire (Cap Vert).
KPM/AH/IINA

Laisser un commentaire

SITUATION DU TCHAD

Confirmés : 860 

Guérisons : 770

Décès : 74

%d blogueurs aiment cette page :