Le Tchad va en guerre contre les faux diplômes au sein de la fonction publique

0
13

Le premier ministre Pahimi Padacket Albert a installé ce vendredi 20 octobre à la Primature les membres du comité de pilotage d’audit des diplômes du personnel civil de l’Etat.

À cette occasion, le premier ministre a déclaré qu’en lançant cette opération, il s’agit pour le chef de l’Etat et le gouvernement de donner un signal fort et de poser un acte majeur pour apporter une réponse à l’épineuse question de la masse salariale.

Selon lui, cette opération menée dans la transparence et l’équité permettra de dégager des économies substantielles susceptibles de financier la création d’emplois. Le premier ministre a relevé que pour parvenir aux résultats escomptés, il faut éviter les échecs précédents, de développer une synergie entre les ministères et les institutions publiques.

Par la suite, il a demandé aux différents chefs des départements ministériels et les responsables des institutions de coopérer pleinement avec les agents chargés de cette opération afin d’atteindre les objectif fixés.

L’objectif visé par cet audit est d’identifier et répertorier les faux diplômes dans les ministères et institutions, les faux titres et avancements puis assainir et réactualiser les fiches de la solde.

Pour la supervision de cette opération un comité de pilotage présidé par le chef du gouvernement et   un comité technique d’appui au cabinet présidé par l’inspecteur général des services du ministère en charge de la fonction publique sont mise en place.

La mission de la commission de pilotage est de superviser et d’appuyer le déroulement de l’opération, de donner les grandes orientations au comité technique, de veiller à leur mise en œuvre, d’examiner et valider les conclusions et recommandations du rapport d’audit et de mettre en œuvre les recommandations de l’audit.

Leave a Reply